MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Habitudes 11 octobre, 2010

Classé dans : DIAPORAMA,POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 18:22

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

pleurs.gif 

Habitudes.

mon compagnon, mon ami

je te vois au lever du soleil et puis tu disparais

tu brilles par ton absence sur ma journée

et ce n’est que lorsque la lumière s’affaiblit

que tu réapparais

à la fois heureux et fatigué

tu me dis « bonjour mon amour » et me souris

tu m’embrasses et regardes ce que je fais

me parles de toi, de tes collègues, de ton métier

et je suis là, j’écoute ce que tu me dis

tête baissée, je n’arrive plus à te regarder

mes yeux ne sont plus éblouis par ta clarté

ils se sont aguerris de  toi probablement

d’un astre de lumière tu es devenu l’opposé

tu es sombre et presque transparent

l’habitude de vivre ensemble s’est installée

plus de surprise, plus d’étonnement

le soleil s’en est allé, la lune l’a remplacé

nous sommes des amants vieillissants

nous n’avons pas vu les années filées

pris dans la spirale du temps

impossible de nous retrouver, de nous isoler

et de refaire le point sur nos sentiments

qui semblent de plus en plus s’éloigner

nous n’y arriverons plus toi et moi

tu ne ressens plus ma peine ni mes pleurs

et même si je sais qu’au fond de toi

il y a encore une flamme qui te brûle le cœur

le mien est devenu si froid

que mes espoirs et mes rêves sont ailleurs

on ne peut revenir sur le passé

corriger nos faiblesses, nos manquements

C’est décidé je te quitte, je m’en vais

j’ai gardé en moi mes larmes trop longtemps

et je n’ai plus envie de rêver

que quelque part quelqu’un m’attend.

(M.H) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 Commentaires

  1.  
    DELARBRE Luc
    DELARBRE Luc écrit:

    texte triste par rapport aux autres mais la femme garde sa dignité.
    ***
    Quand l’habitude s’installe elle fait de l’ombre et puis attire la nuit.
    Plus de lumière, plus de chaleur, plus que l’ennui.
    On a qu’une vie doit-on la sacrifier au nom du « quand dira-t-on »
    et ne vivre que des regrets d’avoir étouffé ses passions?
    Bisous ….bisous…. ne m’as-tu pas promis un resto? ;)
    ****

  2.  
    chantalflury
    chantalflury écrit:

    Oh ! triste ce poème… La résignation…Pour le moment…
    Bises
    ***bonsoir Chantal, merci de ta visite,
    oui ce texte est triste, il m’a été inspiré par une amie.
    Et finalement, combien de femme préfère se résigner plutôt que de vivre seule!
    bises à toi***

    Dernière publication sur Amour, Beauté, Désir : Feu, sang, violence.

  3.  
    kathy85
    kathy85 écrit:

    Un message pour tout le monde ce soir afin de nous retrouver très nombreux à la soutenir par nos prières à notre façon croyants et non croyants par nos pensées positives si vous souhaitez nous suivre mettez sur vos blogs soit a votre façon, soit originalement, soit comme tous ceux qui suivront une pensée pour elle afin que l’on recueille tous les messages ensuite et qu’on fera passer à sa chambre d’hôpital…. merci à tous et toutes


    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...