MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Partir en expédition. 18 avril, 2011

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 8:24

Partir en expédition. dans POESIES, TEXTES radeau10 

Comme Christophe Colomb, je suis partie à la découverte d’un nouveau monde.

J’ai navigué sur une mer médiatique à la recherche d’une terre où les rêves pouvaient se concrétiser et je l’ai trouvée.

Pendant des mois , mon  embarcation de fortune ne contenant qu’un petit bagage a flotté sur des ondes qui parfois étaient apaisantes et d’autres fois houleuses.

J’ai dû braver des tempêtes de mots violents qui auraient pu , si je ne m’étais pas accrochée au mât rudimentaire de mon radeau, me faire retourner à mon point de départ ou pire me faire sombrer dans les abysses de la renonciation.

Mais, il y avait cette étoile qui me servait de repère et que je fixais longuement pendant mes nuits de solitude.

La Lune était si pâle, qu’elle avait des allures de vieille dame à côté d’elle.

Cette petite lumière dans le ciel voilé de mes pensées me tenait compagnie et m’inspirait, elle me guidait au travers d’un océan de doute.

Et puis une nuit, cette étoile s’est enflammée et je l’ai vue tomber.

Je l’ai regardée s’éteindre, un peu triste de voir disparaître mon guide qui me donnait tant de force pour poursuivre mon exploration.

Je me suis laissée bercée sur une eau trouble aux vagues silencieuses, errant sans but, un peu perdue.

Et puis, un matin le soleil s’est levé, ses rayons m’ont enlacée, réchauffée et sa lumière se réfléchissait sur la mer de mon avenir.

Cette lumière m’appelait, un vent s’est mis à souffler dans la voile de mes espoirs et mon petit radeau s’est retrouvé sur une plage de projets dorés où des indigènes habillés de longue robe de savoir et coiffés d’expérience m’ont tendu la main.

Je leur ai offert mon bagage, ils me font visiter leur monde.

Ils parlent un langage que je ne maîtrise pas encore, mais ils sont patients et rient gentiment de mon ignorance.

Je suis sur une nouvelle terre où mes pas se font encore hésitants, le « monde de l’édition » m’a accueillie et je m’émerveille à chacune des rencontres que j’y fais.

Ce matin, à côté du soleil brillent de nouvelles étoiles et je suis prête à explorer ce nouveau monde.

Je me prépare à une expédition dont je n’imaginais pas la difficulté, mais ce défi j’en ai rêvé !

Il faut croire en ses rêves et les défier…dans la réalité.

M.H.

 

6 Commentaires

  1.  
    zogepik
    zogepik écrit:

    Il faut surtout écouter
    progresser
    accepter la critique
    travailler, toujours, encore et encore
    se poser les bonnes questions
    et une bonne question : pourquoi je fais, je veux faire ça ?
    Et, avec le temps
    la patience, oui, Michèle, la patience
    on avance
    on progresse
    on souffre, bien sûr que l’on souffre
    mais on vit
    on avance
    on progresse
    et là, là seulement, on peut être content du chemin parcouru !
    ****
    Bonjour Zogepik,
    si tu ne m’avais pas boostée, j’aurais continué à écrire sans me préoccuper de savoir si quelqu’un allait me lire.
    S’il n’y avait pas eu les internautes pour m’encourager, il y a longtemps que mes écrits seraient restés sur mon PC et auraient disparus lorsque j’en aurais changé.
    Tu n’as pas été tendre avec moi et je t’en remercie.
    Suite à notre dernier MP, tu m’as doublement motivé à me poser des questions du style : pourquoi j’écris et pour qui!
    J’ai repris un de mes écrits et je l’ai retravaillé, encore et encore, nuit après nuit et avec les mois passés-cela faisait un an que je l’avais préparé- j’ai mûri et j’ai décidé de passer à l’acte en le faisant publier.
    Le BAT est envoyé, adviendra ce qu’il adviendra mais je suis fière de l’avoir fait!
    Merci pour ton commentaire.

    ***************

    Dernière publication sur AMELIF : La France, un pays qui marche

  2.  
    lejp
    lejp écrit:

    la bohème….de l’expédition.hue !cocote…

    ****
    Les voyages forment la jeunesse !
    Bises et à +

    ************

    Dernière publication sur on se le dira : image courte

  3.  
    christianem
    christianem écrit:

    Bonsoir Michèle

    Ton radeau devriendra Goélette et les vents te porteront
    en haut de l’affiche !
    Un mât à tes couleurs , l’autre à ton succés

    Bises
    Christiane
    *********
    Bonsoir Christiane,
    ce radeau n’a pas été facile à manoeuvrer
    il prenait un peu l’eau
    mais la rage l’a habité
    et il est devenu un oiseau
    je ne remercierais jamais assez
    le démon malin des mers profondes
    qui a coup de mots acérés
    m’a envoyé dans ce nouveau monde
    Il m’a forcé à ramer si dur
    que j’en ai encore les pensées troublées
    il a provoqué ma vraie nature
    m’obligeant à le défier
    Un de mes rêves devient réalité
    je lui dois beaucoup et jamais je ne l’oublierais.

    Bises et merci de ta fidélité.

  4.  
    canelle49
    canelle49 écrit:

    Bonsoir Michèle,

    comme je suis heureuse pour toi, voilà je savais bien que je ne m’étais pas trompée en aimant ta plume, alors que ton rêve devienne réalité c’est tout le bonheur que je te souhaite.

    Gros bisous, Helene
    ****
    Merci Helene,

    il fallait que je me lance, c’était maintenant ou jamais !
    Et c’est grâce à des lecteurs et des lectrices comme toi, que j’ai eu envie de réaliser ce rêve qui est tout simplement de partager des histoires pures fruits de mon imagination et de mes passions.
    Merci pour tes encouragements réguliers.
    Je t’envoie plein de bisous.

    ********************

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  5.  
    lusina
    lusina écrit:

    C’est beau, Michèle ! :)
    ***
    Merci Lusina,
    c’est ce qu’on appelle s’embarquer pour l’aventure et non seulement je suis sur une mer merveilleuse mais j’ai la tête dans un nuage et le coeur dans les étoiles et jamais je ne me lasserais de dire qu’il est bon de rêver, et si un peu de cet imaginaire vient embrasser la réalité, toutes les misères se font oublier.
    Il faut y croire!
    Bises
    *************

  6.  
    kathy85
    kathy85 écrit:

    bonjour aurais tu trouver la terre de tes rêves ? bonne semaine
    ****
    Bonjour Kathy,

    J’ai réfléchi longuement avant de déposer pied sur cette terre qui paraissait hostile aux étrangers, j’étais prête à baisser les bras quand j’ai fait une rencontre à la foire du livre de Bruxelles.
    Cette personne s’est intéressée à mon blog et venait le visiter plus de 5 fois par jour, puis il m’a contacté.
    Nous nous somme rencontrés sous un palmier et les pieds dans le sable nous en avons discuté. J’étais en plein soleil, mais j’en évitais les coups m’étant enduite d’une épaisse crème protectrice.
    Et puis, jouant les mains dans le sable et le filtrant au travers de mes doigts, une main s’est tendue, je les saisie et me suis laissée entrainée.
    Maintenant mon premier récit a été corrigé, la maquette est préparée et j’ai un attachant attaché commercial qui me conseille et me guide pour qu’un de mes rêves se matérialise.
    Mon radeau est rangé momentanément dans une crique.
    Bises et à bientôt.

    ******************

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...