MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Là, où tout a commencé. 1 mai, 2011

Classé dans : DESSINS FUSAIN,POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 19:41

homme foetal

Là, où tout a commencé.

Quand les bruits se font écho,

Quand la lumière se fait ombre,

Quand la voix se fait silence,

quand la peau se fait armure,

quand le reflet se fait mat,

quand les mains se ferment,

alors, on voudrait retourner

là où tout a commencé.

M.H.

 

3 Commentaires

  1.  
    karim
    karim écrit:

    merci
    ***
    Votre visite sur mon blog est un plaisir !
    A bientôt

    *****************

  2.  
    christianem
    christianem écrit:

    tu touches la perfection !
    Magnifique
    Une vraie fan !
    ******
    lol,
    bonjour Christiane,
    merci, bises
    **************

  3.  
    Didier Massé
    Didier Massé écrit:

    Un très bon dessin, accompagné d’un texte qui correspond tout à fait à la pause…j’aime!

    ***********
    C’est la pause qui m’a inspirée le texte, cette position d’un corps plié, faisant le dos rond, le visage face contre sol, la main qui tient et serre la tête…
    Merci Didier et à bientôt.

    *************

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...