MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 3 mai 2011

Otis Redding :  » Pain in my heart ». 3 mai, 2011

Classé dans : MOMENT MUSICAL,MOMENT TENDRESSE — michelehardenne @ 22:06

Cette journée se termine ,

ma tristesse s’évacue doucement laissant place à d’agréables souvenirs:

les oreilles de mon amie devaient souffrir des morceaux de musique que je repassais inlassablement, comme celui-ci …par exemple.

http://www.youtube.com/embed/158fwCG27zE

Je vous l’offre à vous amis de la toile pour vous remercier d’exister.

M.H.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 3 mai 2011

Quand l’amitié s’en va.

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 20:09

Quand l'amitié s'en va. dans POESIES, TEXTES dyn00310 

Quand l’amitié s’en va.

Il y a des tas de manière de perdre un(e) ami(e).

La plus fréquente c’est l’éloignement,  la distance…

Et avec le temps l’indifférence.

Ensuite, il y a les chemins de la vie qui petits à petits sont divergents…

Et avec le temps sont différents.

Puis, il y a la maladie, l’accident qui emporte subitement…

Et le temps alors fout le camp.

Ce maudit temps fautif des absences pour se parler,

pour se dire toute ces vérités

 qui montraient que l’on accordait tant d’importance

à l’autre…

Quand l’amitié s’en va, on a mal.

M.H.

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 3 mai 2011

Pensée du jour…3 mai

Classé dans : PENSEE DU JOUR — michelehardenne @ 12:09

Les larmes sont les mots du coeur

Ils  sont universels.Pensée du jour...3 mai dans PENSEE DU JOUR images10

M.H.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 3 mai 2011

Au revoir Siran, je t’aime.

Classé dans : MOMENT TENDRESSE,PENSEE DU JOUR,POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 11:06

 

 

Au revoir Siran, je t’aime.

Je vis un grand moment d’angoisse, je n’ai pas dormi de la nuit, j’ai retourné la « question » dans tous les sens et je n’ai pas trouvé de réponse.
La famille dit « attends », les amis et voisins me disent « vas-y, n’attends plus » et moi je suis là, à la regarder alors qu’elle m’ignore, à la porter pour descendre les escaliers qui mènent au jardin,en soulevant son corps poisseux et squelettique, à lui mettre le museau sur sa gamelle ou son bol d’eau.
A la caresser pour apaiser ses tremblements quand je la rince trois fois par jour sous la douche, après qu’elle ait uriné dans son panier.
…attendre quoi, qu’elle souffre? Qu’elle s’éteigne dans son sommeil?
Cela n’arrivera pas !
Je ne peux pas l’aider à partir, je n’y arrive pas !
La décision est dure, c’est mon amie et je l’aime!

Voilà mon amie est partie.
Je suis restée à côté d’elle et j’ai pu lui dire une dernière fois combien elle m’avait rendue heureuse et que dans mes plus beaux souvenirs,elle y tiendrait une grande place.

M.H.

Au revoir  Siran, mon amie exceptionnelle.

Au revoir Siran, je t'aime. dans MOMENT TENDRESSE siran010

Notre amitié a commencé en juillet 2001, lorsque tu m’as adoptée à Siran, petit village de L’Hérault, où je passais des vacances.

p1090810 dans PENSEE DU JOUR Tu as été la complice de beaucoup de mes « lubies »…

Mes balades sans toi, ne seront jamais plus les mêmes….

p1090811 dans POESIES, TEXTES Tu as eu une longue maladie, repose en paix  mon amie… tu vas me manquer, mais dans mes rêves nous continuerons à vivre de grandes aventures.

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...