MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Les chemises à lignes. 30 mai, 2011

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 21:05

 bourdon

 Les chemises à lignes.

J’aime acheter en automne des chemises aux motifs lignés.

Je les range soigneusement dans une commode durant tout l’hiver en attendant que reviennent les beaux jours.

Au printemps, lorsque j’ouvre les tiroirs, une bonne odeur s’en dégage et précieusement j’en ressors le linge que je porterais à la belle saison.

Les lignes qui étaient tracées sur le tissu, ont disparues faisant place à des champs de fleurs de toutes les couleurs.

Les sillons bien rectilignes avaient dû être ensemencés de graines donnant des fleurs mellifères, car depuis que je les porte,  je ne me plains plus d’avoir le bourdon.

Au contraire, je l’apprécie d’autant plus qu’il m’emmène dans son vol.

M.H.

 

1 Commentaire

  1.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour Michèle
    hihihi alors les lignes étaient des sillons ou étaient semé des fleurs des champs comme dirait mon fiston qui est paysagiste du gazon fleuri
    belle journée à toi
    bisous
    ****
    Bonjour Fanette,

    Entre nous, j’ai horreur des chemises à lignes, mon ami s’en est acheté un lot, comme il a un peu forci, les lignes zigzaguent, alors j’ai imaginé qu’elles représentaient les sillons d’un champ et qu’elles contenaient des semences de fleurs !

    Bises
    **********

    Dernière publication sur FANETTE : lll

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...