MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Les mouches. 30 mai, 2011

Classé dans : FABLE,POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 18:34

mouche

Les mouches.

Deux mouches zélées,

Au plafond se sont amourachées.

Quand le besoin se fait pressant,

Celui de la nature, je le précise,

Inutile de perdre du temps,

Les présentations ne sont plus requises.

Les mouches ne font pas dans le sentiment

La survie de leur espèce en dépend.

Et c’est ainsi qu’on peut les voir copuler

Sans aucune pudeur,ni intimité.

Mais ne les prenez pas en exemple,

Messieurs, car nous les humaines,

Si vous voulez que nous soyons tendres

Il nous faudra des tonnes de « je t’aime »

Avec dans vos chuchottements

De la sincérité…évidemment !

M.H.

 

1 Commentaire

  1.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    ho oui très joli ce texte
    ***

    hè, ça t’en mouche un coin, hein !

    Elles sont partout et sont loin de me donner des idées, beuuuuuuuuuuuuuuuurrrrrrkkkkkkkkkkkkkk!

    *****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...