MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 5 juin 2011

Souviens-toi de l’été dernier. 5 juin, 2011

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 17:52

Souviens-toi de l'été dernier. dans POESIES, TEXTES voeu10 

Souviens-toi de l’été dernier.

Il y a un an, nous avions fait un vœu,

Tu m’avais fait une promesse,

Dans un de ces moments de tendresse,

Où l’on pensait aux jours heureux.

Je suis une rêveuse, alors des souhaits

J’en formule à tour de pensées

Et je laisse au hasard le soin de les réaliser,

Mais des promesses je n’en fais jamais.

Un vœu est précieux,

Il ne faut pas le faire dans l’air du vent,

Il peut atteindre le cœur d’un amant

Et y mettre le feu.

Souviens-toi de l’été dernier,

Notre vœu était d’une fragilité incendiaire,

J’aurais dû redouter tes paroles éphémères

Mais, j’ai aimé que tu me l’aies proposé.

M.H.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 5 juin 2011

Adamo : « Je voudrais mourir dans tes bras  » (1969)

Classé dans : MOMENT MUSICAL,MOMENT TENDRESSE,POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 14:06

Adamo :

(photo extraite de l’album de Didier Massé)

http://www.youtube.com/embed/yNSAgw9i7aE

 Un jour ma vie finira, alors quand je partirais…

Je voudrais mourir dans tes bras

pour une dernière fois être près de ton coeur

pour une ultime fois me plonger dans ton regard

et lire dans l’encre de tes yeux les mots de nos amours

que j’emporterais de l’autre côté .

M.H.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 5 juin 2011

Une armure dorée.

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 7:51

 Une armure dorée. dans POESIES, TEXTES 12547810

Une armure dorée.

« Tu as toujours de la chance, comment fais-tu ?

« Tu es née dans un champ de trèfles !

« Tu as un ange qui veille sur toi !

« Tu fais de l’or avec du plomb, quel est ton secret ?

« Tu fais partie de ces vernies de la vie !

Combien de fois n’ais-je entendu ce genre d’expression, de réflexion.

Les autres voient en moi une femme qui n’a pas de soucis de la vie, qui est libre de ses pensées et qui tient les rennes de son existence qui semble lui être facile et agréable.

Ils voient le matériel et le superficiel de mon environnement.

Mais, ils ne savent pas, qu’il m’arrive de rester de longues heures dans le coin d’une pièce sombre, la tête posée sur les genoux, mes bras l’entourant et mon corps se secouant de tremblements provoqués par mon cœur qui a le hoquet.

Ils ne peuvent imaginer que lorsque je suis nue, je pleure.

Non, ils ne peuvent le voir, ils ne veulent pas en entendre parler, cela ne les intéresse pas, ils ont suffisamment à faire avec leurs propres soucis, leurs propres maux. 

M.H. 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 5 juin 2011

Le cadeau du jour.

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 6:16

Le cadeau du jour. dans POESIES, TEXTES 28113212 

Le cadeau du jour

Chacun de mes levers est un cadeau, il est emballé dans un souffle de vie et porte un joli ruban aux couleurs de la journée.

Je l’accepte et sans savoir ce qu’il va contenir, je remercie le soleil de me l’avoir offert.

Chaque jour, je reçois un présent différent.

Ce matin, lorsque je l’ai ouvert, j’ai découvert un premier sourire qui accompagnait une pensée et une image de toi.

Mon cadeau de ce jour est rempli d’amour et j’ai toute la journée pour te le faire partager. 

M.H. 

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...