MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 25 juin 2011

Après la pluie… 25 juin, 2011

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 15:25

 Après la pluie... dans POESIES, TEXTES images31

 Après la pluie vient toujours le beau temps.

Je regardais la pluie qui venait frapper la grande vitre de la porte-fenêtre, les branches du saule qui se dandinaient sur l’air de la chanson qui passait à la radio et je cherchais après un oiseau.

Je n’en apercevais aucun.

Où vont les oiseaux quand il pleut ?

Sans doute font-ils comme moi, quand je pleure, ils se mettent à l’abri et on ne les entend plus, on ne les voit plus et pourtant ils sont toujours là.

Ils attendent que cela passe et puis aux premiers rayons du soleil, ils se remettent à chanter, comme si la pluie ne les avait jamais mouillés.

La pluie lave les feuilles des arbres et des fleurs et elle  avive leur couleur, mes pleurs entrainent les poussières noires qui ternissent mes pensées et me font retrouver la raison.

Comme l’eau du ciel entre dans le sol et le nourrit, mes larmes glissent sur mes joues, sont essuyées par le dos de ma main et puis se mêlent à l’air pour disparaitre.

Après la pluie, vient toujours le beau temps.

M.H.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 25 juin 2011

Le jardin de fleurs.

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 7:44

Le jardin de fleurs. dans POESIES, TEXTES p1140710 

Le jardin de fleurs.

Je m’étais réjouie au printemps de refaire un peu de jardinage.

Le terrain avait besoin d’un rajeunissement de sa végétation et surtout de nouvelles variétés de fleurs ramenant de la gaieté et des couleurs.

La terre avait été labourée, nettoyée, nourrie et les semences plantées avaient été sélectionnées chez un grainier.

Je m’étais appliquée à rendre à ce jardin de belles couleurs, je m’étais renseignée sur chaque bulbe ; la couleur à la floraison, la grandeur de la plante, son attrait pour les différents insectes, je m’étais documentée sur chaque graine.

Les mellifères et les odorifères avaient été réparties dans des espaces plus ensoleillés, les plantes à feuillage plus gras étaient placées aux endroits un peu plus ombragés.

En ce début de printemps, le soleil a été généreux, un peu trop même.

La saison est passée et nous sommes eu début de l’été.

Les graines n’ont pas germées, la sécheresse a eu raison de la terre.

La pluie arrive trop tard et le terrain s’est à nouveau couvert d’herbes indésirables.

Aujourd’hui, en regardant ce jardin, pour lequel je m’étais emballée d’y voir à nouveau la vie dans toute sa diversité, je le compare à nous et je me demande si une fois que les mauvaises herbes seront pour la énième fois arrachées, des fleurs aux multiples couleurs pourraient encore y fleurir.

M.H. 

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...