MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 26 juin 2011

Lusina et le clair de Lune. 26 juin, 2011

Classé dans : CONTE,POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 20:41

Lusina et le clair de Lune. dans CONTE 26459211 

 (photo réalisée par http://lusina.unblog.fr/)

Lusina et le clair de Lune.

Une nuit de clair de Lune, une petite fille était assise sur le bord d’une fenêtre grande ouverte.

Elle s’adressait à la demoiselle du ciel.

Elle le faisait chaque nuit qu’elle l’apercevait.

Dès que la Lune apparaissait, au travers de la vitre de sa chambre, Lusina sortait de son lit, ouvrait la fenêtre, prenait appui sur le bord et elle lui parlait.

Elle lui racontait sa journée passée à l’école, les devoirs difficiles qu’elle n’arrivait pas à terminer, le nouveau chaton qui était venu dans le jardin et qu’elle avait recueilli.

Depuis que sa maman l’avait quittée, suite à une longue maladie, la petite fille ne pouvait rater aucun clair de Lune.

Sa maman lui avait dit, en l’embrassant une dernière fois : « poussin, je vais bientôt partir, très loin, on ne pourra plus se voir, on ne pourra plus se parler, mais où que j’aille, soit sûre que je t’entendrais ».

- « Tu vas me quitter maman, pour toujours » lui avait dit de sa petite voix tremblante Lusina, tout en laissant couler les larmes sur ses joues et en posant sa petite tête brune sur le coeur de sa mère.

- Il te suffira de regarder la Lune et de lui parler, elle me racontera tout ce que tu lui diras.

- « Mais la Lune est si haute et si loin, il faudra que je crie très fort pour que tu m’entendes » lui dit Lusina inquiète.

- Mais non, ma Chérie pour toi chaque soir, la Lune, je la décrocherais et la rapprocherais de toi ainsi tu pourras lui parler tout bas !

 M.H. (Michèle Hardenne)

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 26 juin 2011

Carole King and James Taylor: « You’ve got a friend »

Classé dans : MOMENT MUSICAL,MOMENT TENDRESSE,POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 11:36

 Carole King and James Taylor:

Carole King and James Taylor : You’ve got a friend »

http://www.youtube.com/embed/s28Vo66KpnI

Quand tu as froid et que ton coeur est en hiver

Pense à moi

Quand tu as mal et que ton corps n’est que douleur

Pense à moi

Quand tu as peur parce que tu ne vois plus en couleur

Pense à moi

Si tu es seul le soir , ne reste pas sans lumière

Pense à moi

Pour toi…je serais toujours là.

 M.H.

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 26 juin 2011

J’ai le blues de toi.

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 9:21

 J'ai le blues de toi. dans POESIES, TEXTES images32

J’ai le blues de toi.

J’ai voulu détruire ton image

J’avais de la haine et de la rage

Je t’ai mis dans feu de ma colère,

Pour que tu brûles dans mon enfer

Que tu disparaisses à tout jamais…

Mais je n’y suis pas arrivée,

 Je n’ai pas pu, mes sentiments sont inifuges

C’est dans ma tristesse que je trouve un refuge

Rien n’y fait, j’ai le blues de toi,

depuis qu’un soir  tu as déposé

sur mon coeur blessé

du rose qui ne s’en va pas.

 M.H.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 26 juin 2011

Sur la balançoire.

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 7:41

Sur la balançoire. dans POESIES, TEXTES cpjf5k10 

Sur la balancoire.

Nouvelle journée de vie et je ne veux pas la gâcher à me morfondre dans l’ennui en pensant aux jours passés.

Ainsi va la vie, avec ses levers et couchers de soleil, ses éclats de lune et clairs de brume.

Mon terrain de vie est une plaine de jeux; il y a des manèges d’amour, des toboggans d’humeur, des bacs à rêve.

Cette nuit,  j’ai joué dans le bac et nous y avons construit de beaux châteaux.

Aujourd’hui, je vais aller sur la grande balançoire et me laisser bercer par le vent, peut-être viendras-tu me pousser!

M.H.

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...