MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 3 juillet 2011

La force d’aimer. 3 juillet, 2011

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 18:36

La force d'aimer. dans POESIES, TEXTES force_10 

La force d’aimer.

Redonne-moi la force de t’aimer

et je n’aurais plus peur du miroir

qui maudit mon reflet

transformant en mensonges nos vérités

*

Redonne-moi la force de t’aimer

Et mes yeux  pourront à nouveau voir

Ce que mon esprit a occulté

Trop nourri de fausses idées.

*

Redonne-moi la force de t’aimer

Et je retournerais à la source  boire

L’élixir de nos amours nacrés

Qui nous a rendu si heureux toutes ces années.

*

Redonne-moi la force de t’aimer

Ravivons la flamme de nos mémoires

Souvenons-nous de ce qui nous a rapprochés

Et ensemble réconfortons nos coeurs blessés.

M.H.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 3 juillet 2011

Te revoir !

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 11:01

 Te revoir ! dans POESIES, TEXTES 2qzx7k10

Te revoir.

Cinq années se sont passées et,

L’eau sous le pont de ta vie s’en est allée

Rejoindre la mer des amertumes

Entrainant ton souvenir dans mes brumes.

Je ne t’aurais jamais reconnue tu sais

Dans mes souvenirs, tu commençais à t’effacer

Faute à l’incompréhension sans doute

Et à une mère qui a semé le doute,

En prenant l’une après l’autre possession de nos vies,

En manipulant des mensonges et faisant de nous des ennemies.

Mais je ne t’en ai jamais voulu et te voir m’a soulevé le coeur,

Tout n’est peut-être pas foutu, tu es et restes mon unique petite soeur.

M.H.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 3 juillet 2011

Voyage au bout de la nuit.

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 8:20

Voyage au bout de la nuit. dans POESIES, TEXTES danseu10 

Voyage au bout de la nuit.

Cette nuit, je me suis laissée embarquer sur un vaisseau de l’espace-temps pour un voyage vers l’oublié.

A bord de ce vaisseau, il y avait un capitaine, mon frère, et son second, son amie.

La première étape de ce voyage, consistait à faire provisions de nourriture.

Nous nous sommes installés à une terrasse dans un jardin en plein centre du coeur de la ville, un endroit hors du temps avec d’énormes figuiers portant de jeunes fruits, sous lesquels nous étions à l’abri.

Ensuite, nous nous sommes dirigés dans un village de chalets et tentes où une fête gauloise y était donnée.

Après avoir goûté aux spécialités locales de cette place, où régnait la chaleur d’une foule s’en donnant à coeur joie à la ripaille, nous nous sommes retrouvés dans un bar où des mojitos coulaient à flots, servis au rythme de la salsa.

Le second, du vaisseau, animé d’une gaieté qui ne se contrôlait plus, prit les commandes et nous emmena en dehors de la ville, dans une hacienda que je reconnaissais pour y avoir été souvent, alors que j’avais à peine vingt ans.

L’endroit était différent de mon souvenir, mais ce qui fut étonnant c’est que parmi les gens qui le fréquentaient, il y avait des danseurs que j’avais approchés dans ma jeunesse.

Cette nuit j’ai fait un voyage dans mon passé d’une trentaine d’années…Mes bras et mes jambes, ce matin, me rappellent que je n’ai pas rêvé.

M.H.

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...