MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Je me transforme. 31 août, 2011

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 10:25

Je me transforme. dans POESIES, TEXTES p1170010

Je me transforme.

En ce jour de l’an 2011, le 18 août, je gonfle.

Mon corps sous l’effet de la chaleur et d’un air chargé d’une humidité saline se met à enfler.

Mon tour de taille dépasse celui de ma cage thoracique de plus d’une fois et demie.

Mon cou a pris de telles proportions que mon menton s’y enfouit.

Mes paupières lourdes se laissent fondre sur mes pupilles ne permettant le passage que d’un fin filet d’une lumière éblouissante.

Mes bras et mes jambes disparaissent sous un amas de chair adipeuse et luisante.

Allongée sur cette plage de sable humide et collant, je me transforme, je me déforme, je prends la forme … 

D’une bulle d’écume.

M.H.

 

3 Commentaires

  1.  
    ismeraldamadrid
    ismeraldamadrid écrit:

    Quel texte plein d´originalité…où te porte l´imagination, Michèle, étendue sur la plage, le dos sur la serviette éponge ou directement sur le sable, les pieds et les mains se mêlant aux grains de sable!
    Bisous Ismeralda.

    ****
    Bonsoir Isa,

    la plage et ses reflux poétiques, le sable chaud et le soleil pour y déposer ses plus beaux reflets d’or et d’argent et.. la caresse du vent qui font que l’on apprécierait ces instants éternellement.

    Bisous.

    ****

    Dernière publication sur De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ? : La coupe du Roi (2012-2013) pour l´Atletico de Madrid. Merci Cholo.

  2.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Re coucou
    bon alors là faut faire gaffe parce que comme tu te décris bientôt les hommes vont shooter pensant qu’ils ont trouvé un ballon :lol:
    Bon allez trève de plaisanterie fais attention quand même à tes transformations hein :lol: vas savoir que tu reste comme ça hihiihih
    bonne fin de journée ma Tite Michèle mais je sais tu es belle
    bisous

    ****
    re Ma Fanette,

    quand il fait chaud, j’enfle de partout et j’arrête pas de souffler pour me dégonfler !

    Plein de bisous.

    ****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  3.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonjour Michèle,

    Quelle attendrissante petite histoire, contant la dure existence estivale, d’une simple bulle d’écume, qui se transforme au cours du tourbillon des vagues, se déforme sous la masses des chairs adipeuses et luisantes, qui elles se baignent sans souci de cette petite et fragile vie, gagne le rivage, où elle se reforme au contact d’un sable humide , et reprend sa forme dès le retour de la vague suivante, poursuivant à nouveau son chemin de petite bulle d’écume, en regagnant, saine et sauve, le grand large, loin de tous ces tumultes du bord de la plage.
    Quel talent d’écriture, pour une si belle petite fable, emplie de poésie, et de malice !!

    Merci tout simplement, pour ce beau moment de lecture.

    Bien sincèrement.

    Paul Stendhal

    ****
    Bonsoir Paul,

    la dilation des corps soumis à la chaleur des coeurs qui divaguent et vaguent à l’âme…tout un programme !

    Bises et à bientôt

    ****

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Ad filium meum Gregorius

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...