MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Le fier plumitif. 15 septembre, 2011

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 7:21

 Le fier plumitif. dans POESIES, TEXTES images21

Le fier plumitif

Tu tiens ta plume comme une épée, pour faire face à une guerre de mots que tu t’es déclarée.

Bourreur de lignes, en armure de phrases inachevées, écrivassier profitant du dimanche, jour de repos pour les mots fatigués, tu saoules tes carnets en leur donnant le mal d’en-tête.

Barbouilleur, tu badigeonnes tes écrits de mots gras sans textures, sans couleurs et sans effets.

Tabellion, dans ta maison de prévôt, tu te prends pour le maître des mots !

Cacographe, ton mélange confus de verbes discordants, sème le trouble dans la phrase qui se veut sensible et en bel équilibre.

Gâte-papier, tu galvaudes le beau de l’écrit, pour en faire une contrefaçon sans fantaisie,  ni émotions, ni sentiments.

Tu as la vanité de te comparer aux Pairs, qui eux savaient des mots en manier le langage, et pourtant, tu as oublié le plus important comme cet adage:

 « Il y en a qui sont écrivains sans pouvoir écrire et d’autres qui écrivent sans être écrivains. Il y a la nature et il y a le talent. Il y a aussi l’absence de l’un comme de l’autre. (Gilles Lamer) ». 

Quand les écrits ne peuvent faire rire, pleurer, attendrir et aimer, ils ne sont rien !

M.H. 

 

7 Commentaires

  1.  
    nuagedorizon
    nuagedorizon écrit:

    Je suis vraiment fière de vous découvrir, votre blog est vraiment super ! J’aime bien son interface, et j’ai trop adoré le contenu aussi. Surtout continuez ainsi !
    voyance gratuite mail

  2.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour m’dame
    Alors la nuit fut elle peuplée de mots en rêves, de mots réels, de mots doux
    En tout cas moi je ne te dis qu’un mot c’est Bisous.

    ****
    Bonjour Fanette,

    ma nuit se résume en un mot : courte.
    Ce matin toute une floppée de lettres se sont déposées sur le seuil de la porte d’entrée.
    Je les ai ramassées et en les assemblant, elles formaient : s.o.l.e.i.l !

    Plein de bisous !

    ****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  3.  
    Luc
    Luc écrit:

    Outre un texte joliment écrit, c’est également une grande leçon de philosophie à l’attention de tous ces êtres vaniteux et donneurs de leçons qui n’ont visiblement pas compris ce qu’est la vraie Littérature.

    Comme on dit à Liège …
    Grosses baises.

    ****

    Bonsoir Luc,

    pour la baise…merci !
    et pour le commentaire…aussi !

    La reconnaissance d’un texte viendra toujours du lecteur !

    A bientôt.

    ****

  4.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Coucou
    Bon tu vas encore rire je n’ai pas eu le temps de venir ce matin alors regardes et écoutes ce que m’inspire ce texte avec des mots qui touchent, qui bougent qui disent enfin qui vivent
    http://www.youtube.com/watch?v=xdRElky_9-I
    Ce fut pour te faire sourire et moi je reviens bientôt :lol: vous me manquez trop
    plein de gros bisous

    ***
    Lol, je l’ai chanté en karaoké et me suis prise les bagues dans les cheveux…bonjour les noeuds !

    Tu me manques aussi, reviens vite !

    Plein de bisous .

    ***

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  5.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonjour Michèle,

    Les mots sont comme les pièces d’un puzzle. Ils doivent s’accorder les uns aux autres avec harmonie et justesse, pour former de belles phrases, qui elles racontent des histoires pleines d’émotions et de sentiments, que l’auteur partage en toute humilité avec des lecteurs, heureux et comblés de cette brillante littérature.
    Quant à l’écrivaillon, il n’écrit que pour lui, et s’autoproclamer gens de lettres !!
    Très joli texte sur un sujet ô combien, difficile !

    Tendres bises.

    Paul Stendhal
    ***

    Bonjour Paul,

    ce texte, je l’ai écrit en pensant à ces « écrivain(e)s qui se permettent de critiquer toute personne qui prend du plaisir à écrire.

    Bises et au plaisir.

    ***

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Ad filium meum Gregorius

  6.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Pas facile d’écrire, surtout comme toi !!!
    ARSENE GRISALI
    ***

    Bonjour Alain-Arsène,

    l’écriture est comme la parole, sauf que les mots qui sont lus sont silencieux à l’extérieur et font du bruit à l’intérieur.
    Il est désagréable qu’une personne qui s’écoute parler se moque d’un bègue!

    Bises et à bientôt.

    ****

  7.  
    ismeraldamadrid
    ismeraldamadrid écrit:

    Belle définition de ceux qui se vantent d´écrire et qui n´offrent ni forme ni contenu dans leurs textes. La prétention est souvent le défaut qui rend vide « l´oeuvre de l´artiste » et la vanité qui tue le sens de son travail.
    Bisous Ismeralda

    ***
    Bonjour Isa,

    merci pour ton commentaire qui résume très bien le contenu de mon texte.

    Une personne qui se prétend auteur et qui n’a rien à écrire dans l’intérêt et le respect d’un lecteur, n’est pas un écrivain !
    Toute personne qui s’exprime par l’écriture avec l’envie de partager son écrit est un écrivain !

    Bisous et belle journée !

    ****

    Dernière publication sur De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ? : La coupe du Roi (2012-2013) pour l´Atletico de Madrid. Merci Cholo.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...