MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Le petit moulin. 19 octobre, 2011

Classé dans : CONTE,POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 0:51

 Le petit moulin. dans CONTE moulin10

Le petit moulin.

Il était au fond du jardin, le lierre le recouvrait dans sa totalité et certains soirs de lune, il ressemblait à un gardien qui s’imposait et veillait devant la grille de la maison.

Le petit moulin avait été installé au centre de la propriété, il y a bien longtemps, et tout au long de l’année, il  avait fait la joie du monde qui vivait dans son entourage.

Je me souviens de ses quatre longs bras qui saluaient  le soleil, dès le retour du printemps, et embrassaient l’air chargé du parfum de mille fleurs, qui comme un ruisseau se jetait à ses pieds.

Un vieil abreuvoir en pierre avait été déposé à ses côtés et avait la visite de nombreux petits oiseaux qui venaient s’y baigner et s’y désaltérer.

Les insectes proliféraient  et les fleurs leurs souriaient.

La vie était colorée dans le jardin et le moulin, au corps charpenté, y était la pièce maîtresse.

Il avait été fabriqué  par un artisan en ébénisterie et était la reproduction fidèle d’un moulin à grain de son village.

Il avait une hauteur de deux mètres, un corps pyramidal dont la base faisait plus d’un mètre, surmontée d’une tête dont le périmètre dépassait les cinquante centimètres.

Sa fière allure, il la devait principalement à ses pales qui par deux, d’un bout à l’autre, dépassaient les trois mètres.

Un soir d’orage, le vent se fit si violent que les pales se mirent à tourner, déstabilisant  le colosse de bois, qui se renversa sur le tapis de fleurs.

Le lendemain matin, le jardin n’était plus qu’un champ de bataille où les branches des saules et des marronniers jonchaient  le gazon.

Les fleurs étaient couchées sur le sol, elles avaient perdu de leur superbe et le moulin gisait sur une terre humide, étant blessé, à l’agonie.

Le moulin n’était pas réparable, il était devenu manchot et sa tête qui contenait le mécanisme supportant les pales était détruit.

Il fut placé dans le fond du jardin, près d’une haie de charmes, dans un des coins les plus sombres et les plus humides, et se laissa oublier.

Aujourd’hui, ce moulin va renaître. Il vient d’être découvert par un jardinier, qui taillait la haie.

Cet amoureux de la nature, dégagea le lierre et s’arrêta net devant un tronc qui aurait pu être celui d’un vieil arbre.

Il sortit le moulin de la terre dans laquelle il s’était enfoncé, et le mit au soleil.

Il alla chercher ses outils et le nettoya.

Il trouva les pales, les répara et les refixa sur le visage de bois.

Le mécanisme était inutilisable, les pales ne pouvaient plus tourner.

Il passa toute sa journée à le restaurer, avec les moyens dont il disposait, puis lorsque le soleil se coucha, il le déplaça et l’installa au centre du jardin.

Le jardinier était heureux, le moulin retrouva toute sa fierté, il allait devenir à nouveau l’hôte du jardin.

Sur ses pales immobiles, les oiseaux  y trouveront une aire de repos, dans le corps du moulin, des ouvertures permettront aux mésanges d’y faire leur nid, les fleurs pourront dès le printemps y dresser un tapis de mille fragrances, qui feront revenir les abeilles et les papillons.

Quant au jardinier, il était aussi poète, et le moulin est la source de bien de ses inspirations.

M.H. 

 

10 Commentaires

  1.  
    oholibama
    oholibama écrit:

    bien beau texte que celui là
    bise
    bonne nuitée.

    ****
    Coucou Holi,
    prends grand soin de toi et merci de ta visite !

    Gros bisous.

    ***

    Dernière publication sur Nouvelliste. : Clairs de Lune.

  2.  
    didierc
    didierc écrit:

    votre blog est absolument magnifique, plein de mots merveilleux
    didier

    ****

    Merci Didier, votre commentaire est un agréable compliment à lire.

    ****

  3.  
    didierc
    didierc écrit:

    superbe poème que vous avez adressé à notre ami Paul
    didier

    ***
    Bonjour Didier,

    Le petit moulin est un conte où toute ressemblance avec des personnes connues n’est que coïncidence.

    Si vous y avez reconnu une de vos amitiés, c’est que ce conte vous a touché !

    Merci à vous de me lire et au plaisir.

    ***

  4.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Tiens voilà ce que je cherchais depuis hier :lol:
    bonne journée
    bisous
    http://www.youtube.com/watch?v=FMz9BmjCnOk

    ****
    rire…un moulin ou un jardinier-poète ?

    Bizzzzzzzzzzzzzzz
    *****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  5.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Coucou ma belle
    Le petit moulin doit avoir les ailes qui tournent tournent tournent, le vent va se lever c’est l’automne pour de vrai cette fois
    bonne journée
    bisous à plus tard
    ****

    Bonjour Fanette,

    Il faut se réjouir de chaque saison, elle apporte son souffle nouveau !

    Gros bisous et couvre-toi !

    *****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  6.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonsoir Michèle,

    Dans ce bien beau jardin, où tout a commencé,
    Au pied d’un saule, un jardinier un peu poète,
    Rêvant sa vie avec de bien belles pensées,
    A retrouvé l’Amour, près d’un moulin en fête !

    Merci Michèle de ce très joli conte.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ***
    Bonsoir Paul,

    Les moulins de ton coeur

    battent des ailes dans ce jardin

    Et le vent porte les odeurs

    D’une relation vraie et sans fin.

    Tendre bise, mon ami.

    *****

    Dernière publication sur Oaristys : Citation

  7.  
    lejp
    lejp écrit:

    don Quichotte en est bien heureux…fait un signe de la main.°

    ***
    Bonjour JP,

    Don Quichotte ne s’est pas battu contre les moulins pour rien !
    Chaque enfant qui connait cette histoire a dessiné un moulin, avec un grand soleil juste au-dessus et des oiseaux tout autour et…certains sont même allés jusqu’à ajouter une petite fleur et quelques herbes !

    Bisous JP, il y aura toujours un moulin près de chez toi !

    ***

    Dernière publication sur on se le dira : image courte

  8.  
    ismeraldamadrid
    ismeraldamadrid écrit:

    Très jolie histoire, pour les petits et les grands, avec une fin heureuse qui redonne le sourire perdu au cours de cette mésaventure arrivée à ce gentil petit moulin.
    Un style vraiment plaisant qui rend le récit très agréable à lire.
    Bon après midi, bisous
    Ismeralda
    ***
    Bonjour Isa,

    Un conte doit avoir une fin heureuse ! La deuxième chance existe, il faut y croire !

    Gros bisous.

    *****

    Dernière publication sur De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ? : La coupe du Roi (2012-2013) pour l´Atletico de Madrid. Merci Cholo.

  9.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Superbe texte plein de rêves !!!
    ARSENE GRISALI

    *****
    Bonjour Alain-Arsène,

    Les moulins de mes rêves brassent les mots aux quatre vents, je suis heureuse qu’ils aient pu arriver jusqu’à toi !

    Bises.

    ****

  10.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Coucou
    Quelle belle histoire !!!!!!!! Quel beau sauvetage aussi !!!!!!!! Merci monsieur le jardinier poète
    Bonne journée ma douce
    bisous

    ****
    Bonjour Fanette,

    tout à droit à une seconde chance, à une nouvelle vie !

    Gros bisous du mercredi.

    ****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...