MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Mon vieux compagnon. 26 octobre, 2011

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 0:01

 Mon vieux compagnon. dans POESIES, TEXTES images34

Mon vieux compagnon

Il n’y a pas de jour et de nuit où je ne pense à toi.

Tu m’en fais voir de toutes les douleurs, de toutes les couleurs.

Le matin, je souris et le soir, je te maudis.

C’est seulement la nuit, dans le lit que nous nous réconcilions, pied chaud contre pied froid.

Moment câlin, instant tendresse, peau contre peau, corps au repos.

Dès mon lever, je suis heureuse à l’idée de passer une belle journée.

Je m’habille et me chausse de ces jolies bottines aux couleurs de l’automne, qui galbent la jambe et la rendent si féminine, tout en assurant le maintien de mon corps.

Les premières heures sont souvent agréables, ensuite, au fur et à mesure que le temps passe, tu te lasses et te rappelles à mon bon souvenir.

Je grimace et j’aimerais tant que tu t’effaces, que tu disparaisses, comme tu es venu.

Je ne t’ai pas accueilli, tu t’es imposé, tu me fais souffrir et tu es si laid…

Maudit cor au pied !

M.H. 

 

7 Commentaires

  1.  
    lejp
    lejp écrit:

    Blagueuse que tu es..a la fin on sourit.
    Bouscule le cor-puscule.
    ***
    Bonjour JP,

    un esprit serein dans un cor sain !

    Bises et à bientôt.

    ***

    Dernière publication sur on se le dira : image courte

  2.  
    Luc
    Luc écrit:

    J’adore. Super texte bluffant avec une chute subtilement humoristique. Ces pieds douloureux sans lesquels il est n’est pas possible de composer des vers.

    Gros bisous.

    ***

    Coucou Luc,

    Je savais que tu te reconnaîtrais dans ce texte ! Rires.

    Gros bisous.

    ****

  3.  
    krikrimapuce
    krikrimapuce écrit:

    Hey bien moi j’ai pensée à la maladie dès que tu as dit que sa présence s’imposait.

    Ma fibromyalgie s’impose et dispose de ces ‘tendres’ moments comme un cor au pied mais cela tous les jours. Mais j’ai de la chance, je ne fais pas de cors aux pieds, ce qui me fait sourire. Au moins je n’ai pas cela qui déraille dans mon corps meurtri inlassablement.

    Aujourd’hui je vais peut etre aller profiter du beau temps meme si il fait presque froid. Question de changer d’air après tout ce temps pluvieux des derniers 2 semaines.

    Bises Michèle.

    Christiane

    ***
    Bonsoir Krikri,

    Le corps quand il se met à crier, pas facile de le contenter.

    Le cor quand il est au pied, pas évident de le chausser !

    Bises

    ***

    Dernière publication sur La Boite qui Mijote : Quand ça devient concret

  4.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    La chute est excellente !!!
    ARSENE GRISALI

    ***
    Bonjour Alain- Arsène,

    Pour éviter de tomber, levons les pieds et laissons la chute…aux feuilles !

    Bises et à bientôt.

    ***

  5.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonjour Michèle,

    Voici un cor au corps,
    Qui se cramponne encore !

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ***
    Bonjour Paul,

    Le cor se cramponne toujours,

    Il suffit d’agiter le pied

    Pour l’entendre chanter

    Sa complainte qui n’est pas d’amour.

    Tendre bise.

    Dernière publication sur Oaristys : Citation

  6.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour ma belle
    Ha les cors !!!!!!!!!! hé oui ils n’aiment pas être serré ceux là pas comme nous :lol:
    alors soigne le bien
    bonne journée
    bisous
    ***
    Bonjour Fanette,

    Le changement de saison, oblige nos pieds à se couvrir aussi : chaussettes, bottines,…et certains ne supportent pas d’être enfermés !

    Gros bisous et belle journée.

    ***

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  7.  
    setg
    setg écrit:

    Bonjour Michèle,
    Un texte qui nous trompe où l’on crois que tu parles de l’être qui par moment peut nous faire souffrir, alors que pas du tout c’est ce maudit cor qui te fait souffrir !!!
    Bonne journée à toi, sans trop de douleurs j’espère.
    Gaëlle.

    ***
    Bonjour Gaëlle,

    un texte en trompe… l’oeil de perdrix !

    Belle journée à toi aussi .

    ****

    Dernière publication sur Chez Gaëlle, Assistante Maternelle Agréée : Engraissez vos enfants avec des Yaourts !!!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...