MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Un au revoir pour un beau jour 22 décembre, 2011

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 0:04

 

Un au revoir pour un beau jour dans MOMENT DE VIE retrai10

Un au revoir pour un beau jour.

C’était son dernier jour de travail.

Cela faisait des années qu’il se réjouissait  de mettre une dernière fois sa salopette, de déposer son casque dans l’armoire du vestiaire, et d’inviter ceux qu’il avait côtoyés chaque matin, jusqu’à très tard le soir, à prendre le « pot » de départ.

Ce vingt-quatre décembre, il aurait pu ne pas se rendre à l’usine et aller rejoindre Emilie.

« C’est un jour important, pour toi, vas-y et ne te fais pas de soucis, tout ira bien, je t’appellerais, et puis le médecin m’a annoncé que ce serait pour ce soir », lui dit son épouse en lui tendant une boîte hermétique et un thermos de café.

Cela faisait plus de quarante ans qu’ils étaient mariés, et qu’elle lui préparait son déjeuner et ce fameux café, dont il invitait ses collègues à partager la première tasse de la journée.

Georges était entré à l’usine, pour y être tourneur, comme son père.

L’atelier était son second foyer et ses collègues étaient ses amis, son autre famille. Ils se connaissaient depuis tant d’années, avaient partagé de si beaux moments de vie, que se dire « au revoir » était pour Georges, l’équivalent d’un adieu.

Alors qu’il caressait son tour, après l’avoir nettoyé et graissé, un employé qui se trouvait dans une cage de verre, lui fit signe de se présenter au bureau.

Georges regarda sa montre, il avait encore une heure de travail, avant d’aller prendre une douche et  vider son armoire.

L’employé  tenait un téléphone en main.

Sous le regard surpris de ses compères, Georges grimpa les escaliers de fer qui menaient au bureau de verre. Il entra et prit le téléphone, le rendit à l’employé, puis sortit en s’essuyant les yeux du revers de la manche de son bleu de travail.

Félix et Robert, à peine un peu plus jeune que lui, l’attendaient au pied de l’escalier.

«Et alors, ça y est, tu as eu le grand chef au téléphone, il t’a remercié pour tes bons et loyaux services ? », l’interrogea Félix.

Georges regarda le haut plafond de l’atelier, puis tout en levant les bras, il s’écria :

« Je suis grand-père, alors les gars, je suis désolé de vous annoncer que demain, je ne pourrais pas venir travailler, ni après-demain. J’ai un nouveau métier, je vais enseigner ! ».

 

M.H. (Michèle Hardenne)

 

6 Commentaires

  1.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    hé bin non même pas vrai d’abord je ne suis même pas retournée sous la couette :lol:
    une fois debout c’est foutu après mais j’avoue que je n’ai pas fait grand chose de la journée hihihi

    ****
    Rire, je fais comme toi. Une fois la couette soulevée, il faut que je sorte du lit…à n’importe quelle heure de la nuit !

    Bisous.

    ***

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour Michèle
    Ha ha la voilà encore endormie la belle hihihihi
    Bon je te comprends parce que ce matin, inquiète pour mon fils, qui n’était pas encore rentré je me suis endormie à 5 h pour me retrouver réveillée à 6H30
    bonne journée à toi
    gros bisous

    ****
    Bonjour Fanette,

    Je parie que tu es retournée sous la couette ! Rire.
    Il fait gris, il pleut, et…je prends à partir d’aujourd’hui, une semaine de congé.
    Ce soir, on fait le réveillon avec la famille, demain les valises et puis…

    Allez, j’ai encore du travail à finir avant de penser aux plages et goélands.

    Bisous et bon vendredi .

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  3.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Très belle histoire, mais j’avoue qu’au début, je me suis inquiété !!!
    ARSENE GRISALI

    ***
    Bonjour Alain-Arsène,

    La mise à la retraite est peut-être la fin d’un monde, mais il y tant de choses que nous avons à apprendre de nos aînés.

    Bises et à bientôt.

    ******

  4.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    hahah petite coquine tu as changé ton image
    hé viens voir je suis reviendue et tu vas rire quant au manque de blog depuis quelques jours hih
    ****
    Rires, oui !
    Je trouvais que l’ancienne était trop d’actualité, un papy de presque 80 ans qui vient juste de prendre sa retraite, ce n’est plus tellement de la fiction ! Lol.

    Bisous.

    *****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  5.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Donc tu passe Noël en Belgique quand même je croyais que tu le passais en bas :lol:

    ****
    Nous voulions partir le 24, mais il risque d’y avoir trop de circulation.
    Comme nous prendrons la route, le 25 à quatre heures du matin, nous fêterons en famille Noël le 23.
    Le réveillon, nous le passerons au lit, pour être en forme pour faire les 1200 kilomètres, rires.

    ***

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  6.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour Michèle
    C’est une très belle histoire que celle là et je vois que cet ouvrier était tourneur comme mon G.A et qu’il y avait 40 ans qu’il travaillait dans son entreprise tout pareil :lol: c’est vrai que la vie au boulot c’est une seconde famille, surtout dans ces usines ou grandes entreprises ou les ouvriers sont nombreux. Quand on y pense on passe plus de temps au travail qu’à la maison hein
    Et toi alors tu prends la route quand ????
    Bon toujours pas d’accès pour moi j’essaierai de passer dans la journée par le forum
    bonne journée
    bisous
    ****
    Bonjour Fanette,

    La fin d’une activité professionnelle, le départ à la retraite modifie bien des habitudes. Mais, les papys et mamys sont si riches d’expériences de vie, qu’il faut les remercier de ce temps qu’ils vont pouvoir offrir aux nouvelles générations.
    Je prends la route, dimanche vers 4 heures du matin pour arriver si tout va bien vers 18 heures. Il ne devrait pas y avoir trop de circulation !

    Gros bisous.

    ****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...