La foire

6
0
2

La foire dans MOMENT DE VIE galopa10

La foire

 

Qu’elle  soit attractive ou commerciale, elle donne lieu à des fêtes et réjouissances.

On lui donne souvent, lorsqu’il s’agit de faire connaître et de vendre des produits innovants, le nom de « salon », où tout s’expose : de la voiture, aux fonds de greniers, des livres neufs et récents, des meubles, …

Tout s’étale, tout se vend !

Il en est, qui sont saisonnières, comme celle de la ménagère, qui débute au printemps et enchante les fées du logis.

Et puis, il y a celles, où la marchandise s’agite, ne peut rester en place, donnant lieu à une remise d’une médaille pour l’exposant ou l’exposé.

Il y a aussi ces expositions réservées à une clientèle avertie, où les enfants ne peuvent être admis.

Il y en a pour les amoureux, les futurs parents, et pour ceux qui pensent à leur départ dans un autre pays, dans une autre vie.

Mais, dans ces salles, où la curiosité fait déplacer la foule, où les bras se chargent de catalogues et publicités en tout genre, l’attraction n’est que commerciale.

On en sort juste avec quelques idées, et peut-être des projets.

Mais, il n’y a qu’une foire qui laisse des souvenirs, des rires, qui donne envie d’y aller pour le plaisir d’être ensemble, petits et grands.

C’est la foire aux carroussels de mon village !

Elle laisse tant d’émotions que pendant des jours, on en parle à la maison, se promettant d’y retourner l’année prochaine.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

  • Paris 2020

    J’y serai en dédicace pour la maison d’Editions L’espérance du 20 au 23 …
  • Plume de nacre

    Plume de nacre   Elle écrit son histoire dans la pierre Puisant son encre dans la mer…
  • Un monde pour les petits

    Un monde pour les petits   Les petits, nos petits… Têtes blondes ou brunes, à l…
Charger d'autres articles liés
  • Paris 2020

    J’y serai en dédicace pour la maison d’Editions L’espérance du 20 au 23 …
  • Plume de nacre

    Plume de nacre   Elle écrit son histoire dans la pierre Puisant son encre dans la mer…
  • Un monde pour les petits

    Un monde pour les petits   Les petits, nos petits… Têtes blondes ou brunes, à l…
Charger d'autres écrits par michelehardenne
  • Les migrants

    Les migrants   Ils arrivent sur les plages Avec leur sac à dos  Dans leurs yeux brill…
  • Le bilan d’une année

       Mes meilleurs voeux pour 2016   Le bilan d’une année   Adieu année qui …
  • L’écho

    L’écho   Il résonne dans la tête Et se perd dans les veines Troublant la moindre pens…
Charger d'autres écrits dans MOMENT DE VIE

6 Commentaires

  1. nuagedorizon

    25 janvier, 2016 à 14:10

    Coucou, votre blog est trop magnifique ! Je viens tous les jours et cela me plait beaucoup!!! Merci et bonne continuation !
    voyance gratuite mail

  2. paulstendhal

    14 mars, 2012 à 14:28

    Bonjour Michèle,

    Les souvenirs de notre enfance sont emplis de ces joyeuses fêtes, où, la pêche aux poissons en plastique, les barbes à papa, les petits chevaux, les autos-tamponneuses, la chenille, et les pommes d’amour, émerveillaient ces petits que nous étions.
    Merci pour ce voyage dans le temps, qui nous rappelle que la grande roue a tourné !

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ****

    Bonsoir Paul,

    dans nos coeurs d’enfants, ses souvenirs nous donneront toujours des souvenirs.

    Tendres bises.

    ***

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Absence (2)

  3. FANETTE

    14 mars, 2012 à 8:06

    kikou
    J’ai bien besoin d’aller moi aussi à la foire hiiih
    elle vient bientôt chez nous mais bon pas les moyens et puis je vais encore prendre plein de kilos si j’y vais :lol: les croustillons sont mon péché mignon « foireux » :lol:
    belle journée à toi
    bisous

    *****

    Bonjour Fanette,

    C’est la foire à la maison, mais sans les croutillons !

    Belle journée à toi,

    Bisous.

    *****

  4. FANETTE

    13 mars, 2012 à 20:39

    Coucou
    et voilà une façon de sortir et faire la fête
    bonne soirée
    bisous

    ***

    Bonsoir Fanette,
    les manèges enchantés,
    les barbes à papa,
    les pets de nonne sucrés,
    les friandises sur bois,
    La fête aux enfants, et leur rire
    La foire et ses carroussels,
    La joie de grand délire !

    Fais de beaux rêves et douce nuit,

    Bisous.

    ****

  5. paulstendhal

    13 mars, 2012 à 14:53

    Bonsoir Michèle,

    Ah quand l’esprit ne vit que de lettres !!

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    *****
    Bonsoir Paul,

    …et que sont belles les lettres d’esprit !

    Tendres bises.

    ****

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Absence (2)

  6. paulstendhal

    13 mars, 2012 à 14:28

    Bonjour Michèle,

    Ah, quand la foire a de l’esprit et vide l’être !!

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    *****
    Bonjour Paul,

    la foirade de l’esprit le vide aussi…l’être !

    Tendres bises.

    *****

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Absence (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Un seul temps

Un seul temps   Et si on arrêtait le temps, Juste pour se retrouver dans l’instant Et y vo…