MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Un jour, on se retrouvera 14 mars, 2012

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 11:10

Un jour, on se retrouvera dans MOMENT DE VIE rose_n10

Un jour, on se retrouvera

 

Les valises, après un énième inventaire de leur contenu , avaient été chargées dans le coffre de la voiture.

Pendant le trajet de la maison à l’école, Maman, en conduisant, n’arrêtait pas de me parler, j’étais encore si fatiguée.

 -         Dans le plus petit des sacs, je t’ai mis des biscuits, des bonbons, des mouchoirs en papier, et tu trouveras de l’argent dans la bourse, et puis  fais attention de ne pas perdre ta carte d’identité. Papa a rechargé ton portable, nous comptons sur toi, pour que tu nous fasses parvenir au moins un message par jour.

La voiture venait de se garer devant l’école, il faisait à peine jour.

Le car était là, et mes copines s’y étaient déjà installées, ainsi que la plupart de mes camarades de classe.

Maman sortit la lourde valise et la confia au chauffeur.

 -         Arrête Maman, tu m’étouffes, je ne suis plus un bébé !

-         Je sais ma chérie, mais tu vas nous manquer ! Sois prudente et surtout couvre-toi, la neige est peut-être jolie, mais elle est froide. !         

Maman me serrait si fort dans ses bras, me couvrant de baisers, me rappelant ses dernières recommandations.

Lorsqu’elle me libéra de son étreinte, je regardais ses yeux humides.

 Je suis entrée dans le car,  une amie m’avait réservé un siège près de la fenêtre.

 Après avoir enlevé mon épais manteau,  je me suis appuyée contre la vitre et j’y ai posé ma main pour rassurer Maman.

D’une main, elle s’essuyait les joues, tandis que l’autre s’agitait dans l’air frais de ce matin de fin d’hiver.

 Le car a démarré, j’ai vu Maman pleurer, sourire  tout en m’envoyant un baiser.

 Papa, Maman, je suis partie en emportant dans mes bagages tant de votre amour. Un jour, on se retrouvera,  et c’est moi qui vous serrerai dans mes bras.

 

 M.H.(Michèle Hardenne)

 

Une pensée pour toutes les familles belges et hollandaises, qui en ce 14 mars 2012,  pleurent la disparition d’un être cher dans l’accident du car scolaire à Sierre dans le Valais Suisse.

 

6 Commentaires

  1.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour Michèle
    Un petit coucou en attendant le prochain article
    bonne journée à toi
    bisous

    ***
    Bonjour Fanette,

    rire, mon petit déjeuner se compose d’un clavier et d’un bon café.

    Nous nous réveillons en même temps !

    Gros bisous

    ****

  2.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonsoir Michèle
    Je ne peux qu’adhérer à ce texte connaissant ta sensibilité et sachant ce drame qui vous affecte vous peuple belge Mes pensées vont vers ces familles endeuillées. Je ne sais si ce car était dans le sens du départ ou du retour, mais si c’est dans le sens de ce retour justement on peut se dire (ce n’est nullement une consolation) que ces gosses sont partis « heureux ». J’espère que tu ne prendras pas mal ce que je viens de dire c’est juste une façon de penser difficile à traduire par écrit
    bonne soirée à toi
    gros bisous

    ****
    Bonsoir Fanette,

    Les enfants revenaient de cette semaine de classe de neige.
    Ils devaient y avoir tant de bonheur chez ces familles de se retrouver, et je peux comprendre ton écrit, parce que ces enfants devaient être heureux de revenir chez eux.
    Ils sont partis en emportant leur souvenir !

    Gros bisous.

    ****

  3.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonsoir Michèle,

    Aujourd’hui, la neige est en deuil, et aujourd’hui, le Premier ministre Belge, Elio Di Rupo, a décrété, la journée du 14 mars 2012, journée de deuil national.

    Que toutes ces petites vies, scintillent dans notre ciel et brillent, pour se rappeler à notre mémoire.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ****
    Bonsoir Paul,

    merci de te joindre à mes pensées pour tous ces parents dont la vie a bousculé ce jour.

    Tendres bises.

    ****

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Ad filium meum Gregorius

  4.  
    luc
    luc écrit:

    Un texte chargé d’émotion qui nous fait penser à l’atroce douleur ressentie par les familles des victimes après ce drame.
    Une belle pensée écrite par une maman aimante.

    ***
    Bonsoir Luc,

    que de chagrin, triste journée !

    Je n’ai plus de mots.

    Gros bisous.

    *****

  5.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonjour Michèle,

    Merci, pour cet hommage émouvant !
    Parfois les mots manquent.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ****
    Bonsoir Paul,

    moi aussi :(

    Tendres bises

    *****

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Ad filium meum Gregorius

  6.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Un bel hommage rendu à toutes ces familles !!!
    ARSENE GRISALI

    ****
    Bonjour Alain-Arsène,

    Un nuage de pleurs et un vent de peine, secoue mon pays.
    Triste journée !

    Gros bisous.

    ****

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...