MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

La force de l’esprit. 25 mars, 2012

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 10:16

La force de l'esprit. dans MOMENT DE VIE coeur_10

La force de l’esprit.

L’esprit sera toujours plus fort que le coeur, il est irremplaçable, unique.

Il prend le contrôle du corps, il l’anime ou l’endort.

L’esprit est insatiable, boulimique, et mieux il est nourri, plus il est enclin au partage.

Le coeur est trop fragile à la douleur, il s’abreuve d’émotions, mais il ne peut les dominer, et souvent il s’abandonne, et se laisse aller à pleurer.

L’esprit est le seul à l’apaiser, il suffit qu’il lui fasse part de belles pensées, riches d’espoir pour qu’il se mette à nouveau à chanter.

Si l’esprit venait à se taire, alors le coeur n’aurait plus de raison d’exister.

 

M.H. (Michèle Hardenne).

 

7 Commentaires

  1.  
    galion
    galion écrit:

    Bonjour Michèle,
    être vrai, c’est une des tâches les plus délicates.
    Pour ce qui est de l’humilité, on possède ça en nous, ou non. Et trop de fierté demanderait comme je le soulignais une belle « remise en question » !
    Pour revenir à l’idée d’ »être vrai » : sur mon blog, j’avais donné mon opinion sur un très beau livre de Marlo Morgan : « Message des hommes vrais » ; la jeune femme américaine part vivre parmi des aborigènes en Australie, où elle découvre une existence vraie, sans fourberie, où la télépathie est un moyen de communication libéré d’hypocrisie. « Je voudrais terminer mes jours les mains libres, le coeur dépouillé de toute animosité, porté par une certaine munificence » concluait Morgan. Oui, se débarasser du poids de l’inimitié n’est pas toujours chose facile !

    Joyeuses fêtes !

    Manu Galion

    ****
    Bonjour Manu,

    « Message des hommes vrais au monde mutant » de Marlo Morgan, a été sujet à beaucoup de controverse et ce qui aurait pu être une histoire « autobiographique », a été finalement reconnue comme un roman, une fiction.
    Cela me rappelle la polémique qu’il y avait eu lors de la sortie du film « Survivre avec les loups », d’après le roman (titre original : Misha: A Mémoire of the Holocaust Years) de Misha Defonseca.
    Mais fiction ou réalité, le message de ces deux écrivaines, est lui une belle analyse de la faiblesse de notre humanité.

    Merci Manu, pour ce partage.

    Passe de Joyeuses fêtes de Pâques.

    ****

  2.  
    galion
    galion écrit:

    Bonsoir !
    J’accoste sur ton île, je pars de nouveau dans ton « jardin imaginaire »….
    Sympa le petit cadeau, le sketch de Magdane.
    Il fait partie des humoristes que je préfère : c’est un clown (lorsqu’il joue ce rôle) au bel accent, avec un coeur d’enfant, sans vulgarité aucune… son charme est indéfinissable, sa présence est un vrai rayon de
    soleil.
    Il est vrai qu’il est « gentillet », et alors ? Une kyrielle de gens devraient participer à des stages de recyclage d’une durée d’au moins un an d »Humilité et d’Affabilité » !
    Belle soirée Manu
    ***
    Bonsoir Manu,

    L’affabilité fait partie de l’éducation que l’on reçoit, et l’humilité demande une telle prise de conscience de soi, qu’un stage de toute une vie, parfois ne suffirait pas !
    Être vrai, là est toute la difficulté.

    Merci Manu de ta visite et à bientôt.

    Passe de Joyeuses fêtes de Pâques.

    *****

  3.  
    noiresouris
    noiresouris écrit:

    Bonjour Michele ,
    Merci de ta visite et commentaire ,
    Quelle belle ligne se creuse, c’est si facile de te lire …que je risque de veiller aussi :-)
    Est-ce que tu accepterais que ton lien apparaisse à coté de la tite bd ?
    Bonne soirée

    ****
    Bonsoir Noiresouris,

    j’aime beaucoup ton graphisme et tu as un énorme talent.
    « La tite bd » est un régal, et c’est avec un énorme sourire que j’accepte que tu y mettes mon lien.

    Merci de ta visite et au plaisir de te lire.

    Bonne soirée et à bientôt.

    ****

    Dernière publication sur noire souris : récapitul-actif des tites vidéos

  4.  
    canelle49
    canelle49 écrit:

    Bonjour Michèle,

    Comme j’aime ce que tu as écrit, je m’efforce, si souvent, de dire à mon amie que pour guérir son coeur il faut qu’elle arrête de penser que celui qui lui fait tant de mal, est un être parfait. Si l’esprit peut faire que le regard que l’on pose sur l’absolu être parfait, qui n’existe pas, en ayant à l’esprit qu’on ne peut pas indéfiniment aimer celui qui a fait du mal, comme par miracle le coeur guérit.

    Merci Michèle pour ce beau texte qui me parle.

    Bisous, Helene

    ****
    Bonjour Helene,

    Le coeur peut guérir, quand l’esprit se sent la force de pouvoir l’aider.
    Il faut que les pensées s’allègent, ne pas conserver ce qui fait mal, et là, le coeur et l’esprit ont besoin d’un allié : le temps !

    Gros bisous.

    ****

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  5.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Coucou Michèle
    Oup’s je ne suis pas reviendue :lol: hier alors pour le coup j’ai une lecture de retard
    Ha l’esprit !!!!!!!!!!! Si seulement il pouvait changer chez certaines personnes, peut être que le monde serait différent
    belle journée à toi sur ces beaux rêves qui vont hanter ma journée
    bisous

    ****
    Bonjour Fanette,

    Si l’esprit pouvait s’ouvrir, le coeur pourrait prendre l’air !

    Gros bisous et bon lundi, au soleil !

    *****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  6.  
    galion
    galion écrit:

    Déjà médicalement vrai ! Le cerveau, le boss, le major de la promo… bref, la loco.
    Beau message, il est vrai que le mental joue pour… 98%, au niveau de notre force vitale.
    Mais on parle d’intelligence du coeur, et cela faudrait-il l’apprendre par coeur ; car savoir l’écouter battre peut éviter des pleurs que l’esprit ne contrôlera pas !
    Pour moi, la force de l’imagination m’extirpe du néant…. 20/20 pour ton article.
    Au plaisir de te lire
    Amitiés
    Manu
    ****

    Bonsoir Manu,

    Le mental, s’il n’est pas au maximum, c’est qu’il y a un souci à se faire !
    Le coeur est sans doute l’organe le plus sensible, pour toutes les émotions qui sont ressenties, on a tendance à y poser la main, tandis que l’esprit, même s’il se met à bouillir, on ne peut rien y faire.
    Merci d’animer le coeur et l’esprit de ce texte.

    Allez, juste pour le plaisir :)
    http://youtu.be/3XwJiMab-TE

    A bientôt.

    ****

  7.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonsoir Michèle,

    Un vaste sujet de philosophie !
    C’est de tout coeur qu’il nous faut nourrir notre esprit, pour que chaque jour, la vie sourit à notre coeur, et qu’il l’émerveille !
    Oui, quand le coeur chante, l’esprit danse !

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ****
    Bonsoir Paul

    Le coeur a toujours à l’esprit, l’air qui lui est chanté !
    Et l’esprit met tant de coeur à lui apprendre à danser.

    Tendres bises

    ****

    Dernière publication sur Oaristys : Citation

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...