Accueil MOMENT DE VIE A la chasse au trésor

A la chasse au trésor

2
0
5

 

 

A la chasse au trésor

 

-         Tu as vu, les oiseaux sont revenus, les fleurs sont en bouton, et il fait si beau ! 

-         J’ai froid, et puis les oiseaux font un de ces chahuts et des fleurs, ma couette en est toute recouverte.

-         Allons, lève-toi, regarde ce soleil ! 

-         Je suis si fatiguée, laisse-moi dormir et ferme les volets, j’ai mal aux yeux !

La pièce était à nouveau plongée dans l’obscurité, les sifflements des oiseaux n’étaient plus audibles, et des fleurs à peine écloses me recouvraient tout le corps.

Je n’étais plus qu’une masse informe, repliée sur un lit.

Mes mains glissées sous l’oreiller, les genoux contre ma poitrine, j’étais prête et je l’attendais.

Ces derniers jours avaient été un peu bousculés, j’avais eu tant à faire, que mes heures de sommeil avaient été oubliées.

Mon corps me boudait, ma tête aussi !

Tous deux m’abandonnaient.

Que pouvais-je y faire ? Rien ?

Non !

Trop de jours s’étaient écoulés, où j’avais voulu ignorer que je n’étais qu’un être humain.

Mes faiblesses avaient pris le dessus, et mon coffre à rêves s’était petit à petit vidé, pour nourrir tous les espoirs que je m’étais fixé.

Certains avaient abouti sur de belles réalisations, mais beaucoup avaient sombré dans l’impossible.

Il me fallait à nouveau le remplir, et pour moi, il n’y avait qu’un seul endroit où je pourrais aller me servir de cette belle énergie qui dynamise ma vie.

Je connais ce lieu par cœur, il ne me manquait que l’instant  pour y être transportée.

Alors,  j’ai pris ce temps et je me suis laissé emmener.

Là-bas, j’ai reçu des rayons d’arc-en-ciel, j’ai cueilli des mots en fleurs, je me suis baignée dans des océans de coton et en y plongeant j’ai pu ramener des perles de paix, et  enfin, je me suis posée sur des questions, et j’y ai trouvé des réponses.

Ce matin, je suis partie à la chasse aux trésors, et à mon réveil, tout mon être souriait de ces nouvelles richesses.

 

M.H.(Michèle Hardenne).

  • Paris 2020

    J’y serai en dédicace pour la maison d’Editions L’espérance du 20 au 23 …
  • Plume de nacre

    Plume de nacre   Elle écrit son histoire dans la pierre Puisant son encre dans la mer…
  • Un monde pour les petits

    Un monde pour les petits   Les petits, nos petits… Têtes blondes ou brunes, à l…
Charger d'autres articles liés
  • Paris 2020

    J’y serai en dédicace pour la maison d’Editions L’espérance du 20 au 23 …
  • Plume de nacre

    Plume de nacre   Elle écrit son histoire dans la pierre Puisant son encre dans la mer…
  • Un monde pour les petits

    Un monde pour les petits   Les petits, nos petits… Têtes blondes ou brunes, à l…
Charger d'autres écrits par michelehardenne
  • Les migrants

    Les migrants   Ils arrivent sur les plages Avec leur sac à dos  Dans leurs yeux brill…
  • Le bilan d’une année

       Mes meilleurs voeux pour 2016   Le bilan d’une année   Adieu année qui …
  • L’écho

    L’écho   Il résonne dans la tête Et se perd dans les veines Troublant la moindre pens…
Charger d'autres écrits dans MOMENT DE VIE

2 Commentaires

  1. FANETTE

    31 mars, 2012 à 7:15

    Coucou
    Il est des fois dans la vie ou il faut savoir se retirer un peu pour faire le point, pour se ressourcer histoire juste de ne pas « péter les plombs »
    Un bien joli texte que tu as encore écrit là
    belle journée à toi et surtout surtout reste ce que tu es : UNE BELLE PERSONNE
    moi je pars dans 2h30 au rugby direction Paris
    bisous
    ****
    Bonjour Fanette,

    tu as tout-à -fait raison !
    Quand on avance plus, on recule, et les rêves sont un moyen de transport formidable pour envisager l’avenir.
    Bon amusement à « Paris-rugby » et encourage ces jeunes sportifs, pour moi !

    Gros bisous et passe une belle journée.

    ****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2. paulstendhal

    30 mars, 2012 à 19:03

    Bonsoir Michèle,

    Rêves d’espoirs, et de bonheur,
    Emmenant nos coeurs en voyage,
    Voguez, et soyez enchanteurs,
    Et que sourient tous les visages.

    Merci Michèle, pour cette jolie narration, où brillent l’espérance et le beau de la vie.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ****
    Rêve n’est pas moqueur,
    Et son chant dans la nuit,
    Vivifie tant l’esprit,
    En sifflant le bonheur !

    Tendres bises.

    ****

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Absence (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Les dessous « chic »

(dessin fusain et encre) Les dessous « chic » Je ne les porte que po…