MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 14 avril 2012

Retour vers un futur 14 avril, 2012

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 11:07

 

Retour vers un futur dans MOMENT DE VIE route_10

Retour vers un futur

Il se tenait devant la porte de l’appartement.

Le lit avait été fait, les rideaux étaient tirés, la poubelle était vidée, les sanitaires avaient été récurés et javelisés, tout y était en ordre et sentait le frais.

Il jeta un dernier regard dans cette petite pièce qu’il avait occupé pendant une semaine, puis ferma la porte.

Sa valise était plus lourde qu’à son arrivée, il la jeta sans la ménager dans le coffre de la voiture.

Le petit port de plaisance était encore endormi, et le ciel avait des reflets roses et gris.

Il préférait partir à l’aube pour éviter le trafic.

En ce dernier jour de vacances, nombreux sont ceux qui prendraient la route.

Lui, il devait s’attendre à des « bouchons », sur les mille kilomètres que sa voiture allait devoir avaler.

Il retournait vers le nord, rentrait chez lui, avec des tas d’images que son esprit avait emmagasinées et de nouveaux projets à réaliser.

Il savait qu’il allait la retrouver, mais le fait de l’avoir quitter, en l’abandonnant ces quelques jours, allait lui permettre de l’affronter différemment.

C’est elle, qui l’avait presque obligé à s’éloigner. Elle s’était tellement accaparée de sa vie, qu’elle l’étouffait, en lui ôtant jour après jours ses besoins de liberté, allant même jusqu’à le priver de rêver.

La quitter lui était impensable, mais il devait prendre ses distances avec elle.

Le temps était venu de muer de cette peau de chagrin qui le rendait terne et presque invisible dans sa vie.

Il prit la décision de partir un matin de pluie, et ce matin, le soleil l’accompagnait pour son retour.

Pendant le trajet, il souriait à l’idée que si lui en une semaine avait changé, demain ce serait à elle de prendre un nouveau départ.

L’habitude est une compagne qui avec le temps peut prendre le contrôle d’une vie, alors parfois, il est bon de s’en séparer, pour retrouver son essentiel et donner un nouveau goût à sa vie.

 

M.H.(Michèle Hardenne)

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...