MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Dans les pas du vent 15 mai, 2012

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 8:42

Dans les pas du vent dans MOMENT DE VIE les_pa11

Dans les pas du vent

 

Je marche dans les pas du vent,

Laissant une trace mouillée,

Sur un sable qu’il a effleuré.

 

Ici, je peux oublier le temps,

Au gré du va-et-vient des marées,

La mer s’amuse à le bercer.

 

Quitter la ville et ses gens,

Pour pouvoir me retrouver,

Et me reconstruire en entier.

 

M.H.(Michèle Hardenne)

 

4 Commentaires

  1.  
    galion
    galion écrit:

    Seuls, nous ne sommes rien ; et quand nous sommes Tout, jamais seuls, nous partons retrouver cet état de rien du tout pour enfin être soi-même ! Enfin !
    Enfin, peu à peu, nous redevenons pas grand chose, et puis plus rien; alors tous nous rattrapent pour que l’on soit de nouveau quelqu’un… mais pour que ce quelqu’un soit au plus près de soi-même, sachons quelquefois « nous quitter »… Je l’ai vu ton Crocodile plus bas, pour moi il se fend la gueule, parce-qu’il fait tomber le masque du croco dissimulateur… sourire, rire, le plus souvent, pour « être » tout bonnement… et sur ton tableau, je barbouille tout en blanc, et, muni d’une éponge, je fais apparaître un noir : un mouvement de la bouche qui exprime une béatitude profonde. Et puis, qu’elles sont belles tes montagnes, tu dis vrai. Elles ont nourri mon enfance, elles sont si présentes dans mes rêves que, en un mot, elles me fortifient avant le lever du jour ! Merci Michèle
    Manu
    ****
    Bonjour Manu,

    Merci d’avoir lu et commenté toute une page !
    Tout ce que je vois, que je vis est souvent prétexte à écrire , en laissant mon imagination prendre le dessus sur la réalité.
    Je me raconte une histoire et je la partage !

    Merci de déposer sur ce blog, l’impression que peux laisser mon écrit.

    A bientôt.

    ****

  2.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Pour cela, il faut choisir une plage abandonnée pour être seul !!!
    ARSENE GRISALI

    ****
    Bonjour Alain-Arsène,

    en cette saison, les plages ne demandent qu’à être parcourues.
    Là, où je suis, la vie touristique n’a pas encore commencée, alors, les étendues de sable sont pour moi !

    Bises et à bientôt.

    ****

  3.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour Michèle
    Et rien de tel que la mer pour laisser nous envahir d’iode et d’embruns, en tout cas moi c’est mon coin de ressourcement :lol:
    belle journée qui je suppose est ensoleillée
    bisous

    ****
    Bonjour Fanette,

    le bruit des vagues, les odeurs de mer salée, la Nature protégée, rien que pour retrouver cet apaisement, pour un petit moment, quelques jours à peine, cela en vaut le déplacement ! (1.200 km)
    Le soleil est au rendez-vous et le vent aussi !

    Gros bisous et belle journée .

    ***

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  4.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonjour Michèle,

    Se ressourcer dans la Nature pour pouvoir se retrouver, est parfois nécessaire, et cela fait un grand bien.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal
    ****
    Bonjour Paul,

    quitter les » choses » qui sont si familières, pour les retrouver et à nouveau les apprécier, perdre pendant quelques temps ces habitudes si routinières pour les faire évoluer, et puis surtout vivre un peu, juste pour pour soi !

    Tendres bises .

    ****

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Ad filium meum Gregorius

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...