MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Le clown triste 29 mai, 2012

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 8:03

Le clown triste dans POESIES, TEXTES images73

Le clown triste

 

Dans son bel habit de satin blanc, bien trop grand

Il semble désarticulé, comme un pantin.

Il laisse ses pieds se balancer dans le vent,

Et cache son visage fardé dans ses mains.

 

Il n’arrive plus à faire rire les enfants,

Et ce n’est pas faute d’avoir tout essayé.

Mais, ce monde les fait grandir rapidement,

Qu’ils ne prennent même plus le temps de rêver.

 

Assis au bord d’un gros nuage, un clown pleure,

Et ses larmes deviennent des perles de pluie,

Qui tombent dans une bien triste mélodie.

 

Mais le ciel pourrait à nouveau être si bleu,

Et puis, le clown en serait tellement heureux,

Si ce monde appartenait un peu aux rêveurs.

 

M.H.(Michèle Hardenne)

 

5 Commentaires

  1.  
    air max france
    air max france écrit:

    I used to be recommended this blog by my cousin. I’m no longer sure whether this submit is written by him as no one else know such particular approximately my problem. You’re wonderful! Thanks!

    ***
    thank you for the compliment and you make me pleasure to read!

    Soon.

  2.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonsoir Michèle,

    Il faut toujours garder son âme d’enfant, et garder espoir en ses rêves !
    Merci pour ce bien joli poème.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ***
    Bonjour Paul,

    Le rire d’un enfant est un soleil , alors rendons-le encore plus lumineux !
    Le clown est un magicien du rire et porteur de tant de lumière, qu’il est bon de le laisser nous faire encore rêver !

    Bises.

    ***

    ****

    Dernière publication sur Oaristys : Citation

  3.  
    canelle49
    canelle49 écrit:

    Bonjour Michèle,

    ton poème me fait penser au premier film que j’ai vu lorsque j’étais petite…..Limelight et la merveilleuse chanson que je chantonne souvent qui est restée dans mon esprit et qui disait:
    Ecoutez cet air,

    C’est l’histoire banale

    De ce ver de terre

    Amoureux d’une étoile.

    Histoire d’enfant

    Qui souvent fait pleurer les grands…

    Deux petits chaussons de satin blanc

    Sur le cœur d’un clown dansaient gaiement,

    Ils tournaient, tournaient, tournaient, tournaient,

    Tournaient toujours,

    Plus ils tournaient, plus il souffrait

    Du mal d’amour

    Un pauvre clown amoureux d’une étoile, combien j’ai trouvé injuste à l’époque que l’étoile ne regarde pas le clown qui l’aimait d’un amour sincère.

    Gros bisous, Helene

    ****

    Bonjour Helene,

    Quelle jolie histoire !

    L’étoile était peut-être amoureuse de la Lune, et le clown s’est sans doute fait des plans sur la comète. S’il avait aimé l’étoile, il aurait été heureux de la voir briller de bonheur !

    Merci pour ce partage, gros bisous.

    ****

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  4.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour Michèle
    Le clown triste ne fait plus rire,
    Les enfants, eux, soupirent
    Mais qu’à t’on pu leur dire
    Pour qu’ils perdent leur sourire.

    Le monde des grands est bien compliqué
    Il ne permet plus de rêver
    Même plus du tout d’espérer
    Le clown pleure sa belle amitié.
    bonne journée à toi sous le soleil
    bisous

    ***
    Bonjour Fanette,

    Le clown est un enfant,
    Qui ne veut pas grandir,
    Il boude pour le moment
    Et il retient son rire!

    Bises et belle journée à toi aussi.
    Le soleil n’est pas garanti pour ce mardi, les nuages le cachent.

    ****

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  5.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Heureusement il y a encore des clowns qui font rire dans ce monde, ne serait-ce que les politiques !!!
    ARSENE GRISALI
    ***

    Bonjour Alain,

    Ceux-là, ce sont les clowns noirs, avec des costumes trop étroits, surtout au niveau du col !
    C’est vrai qu’ils nous font rire, sans nous faire rêver !

    Bises et à bientôt.

    ***

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...