MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Dans l’eau d’une fleur 27 juin, 2012

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 12:33

Dans l'eau d'une fleur dans LES 4 SAISONS bouton10

Dans l’eau d’une fleur

 

Une perle de rosée,

Brillait au cœur d’une lavatère,

Elle en prenait une belle lumière,

Celle des matins d’été.

 

Beaucoup de rose, un peu de violet,

L’azur du ciel s’y reflétait aussi,

Faisant de cette goutte un paradis,

Un monde du silence presque parfait.

 

Dans l’eau d’une fleur épanouie,

Nue, je m’y suis baignée,

Et mon esprit s’est laissé parfumer ,

Aux essences de la vie.

 

M.H.(Michèle hardenne)

 

6 Commentaires

  1.  
    gref
    gref écrit:

    En définitive, t’as sans doute raison, il est vachement terre à terre, le gars…et qui sait, il est peut-être un peu simplet, tout simplement. Mais qu’elle est belle sa plume, au moins, il n’a pas oublié les belles lettres, ce sont peut-être ses sirènes à lui ! Et il faut avoir lu le bouquin pour comprendre que l’Abeille d’Ouessant est un navire-remorqueur qui va sauver des centaines de vies, en ramenant à quai les bateaux qui ont failli s’échouer ! Allé, adieu Hamont, viens écouter ici le chant d’une douce et élégante sirène, elle te fera tout oublier, te plongeant dans ses articles édifiés avec un amour authentique, te rassasiant avec un des mots qu’elle a réussi à ramener du plus beau satellite de notre planète !
    Bien à toi Michèle
    M.

    ****
    Bonjour Manu,

    « L’abeille d’Ouessant » doit en effet être une belle histoire à lire, puisqu’elle fini « bien » !
    Merci de me la faire découvrir.

    A bientôt.

    ***

  2.  
    gref
    gref écrit:

    Bonsoir Michèle,
    Si tu le dis, c’est que ça doit être vrai !
    Mais j’ai envie de laisser les étoiles aux idéalistes.
    Pour ta gouverne, l’excellent Hervé Hamon a aussi écrit « l’abeille d’Ouessant » et il écrit à juste titre :
    « Les marins, anciens et modernes, fonctionnent à l’intime conviction, et n’ont d’autre garant de leur propre existence, de leur propre trace, que l’hypothèse par eux formulée. Leur univers est dépourvu de route : ce qu’ils nomment ainsi est une fiction, une ligne sur une carte, ligne qui n’est jamais droite, affectée par les courants et les houles. Tous les marins, d’une certaine manière, sont perdus. Ils ne se retrouvent que tous seuls. »
    Ta nouvelle présentation de blog est sympa, je découvre ce qu’il y a derrière ces milliers de feuilles, par l’ »intime conviction » ; je ne me fie pas aux étoiles… ce qui ne m’empêche pas de rêver !
    Maintenant, l’air iodé que tu m’insuffles (bien que j’en sois gavé comme une oie), je suis preneur.
    Tu as un joli prénom, j’aime le répéter.
    Bonsoir Michèle M.

    ***
    Bonsoir Manu,

    Les étoiles aux idéalistes et la Lune aux poètes !
    Monsieur Hervé Hamon est un peu trop terre à terre pour un homme qui parle de la mer, il n’a certainement jamais dû rêver des sirènes, et de leur chant qui sont entendus des marins !

    Merci de ta visite et à bientôt.

    ****

  3.  
    gref
    gref écrit:

    Non je ne prends pas tagada tsoin tsoin de moi!

    Ca fait 65 jours que je fais la greve de la faim! Blague a part, comme les marins, c’est bien connu, je suis toujours perdu en mer. Mais un marin a toujours une intime conviction, en lui, qui le guide! Bise a une sirene (pas d’accents sur la plage, tant pis!) manu . Et amuse-toi bien

    ***
    Bonsoir Manu,

    Les marins ne peuvent pas se perdre en mer, ils ont toujours une étoile pour les guider !

    Et pour prendre soin de toi, rien ne vaut l’air iodé, il ouvre l’appétit !

    A bientôt.

    ****

  4.  
    gref
    gref écrit:

    Cette fleur-là, voyez-vous,
    Rappelle une robe délectable,
    sur un corps nu et aimable,
    A tous ces hommes non voyous.
    Robe quelque peu violette,
    sur une inviolable nymphette.
    Bise à toi !
    Manu

    ***

    Bonsoir Manu,

    Merci pour cette jolie poésie en suite de mon texte.

    Prends soin de toi et à bientôt de te lire.

    ****

  5.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonjour Michèle,

    Quand se baigne l’ingénue,
    Dans l’eau claire de la vie,
    Elle s’y rend toute nue,
    Puis rêve alors ses envies !

    Merci Michèle, pour ce très beau poème, qui exhale tant de fragrances, légères et parfumées.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ***
    Bonjour Paul,

    merci pour ce petit commentaire qui laisse une bien belle image !

    Bises et à bientôt.

    ***

    Dernière publication sur Oaristys : Citation

  6.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Coucou Michèle
    Il va être temps que le soleil se mette à briller pour que la rosée se fasse plus belle
    Belle après midi
    bisous
    ****
    Bonjour Fanette,

    ça y est, le soleil annonce son retour en fanfare pour cette fin de semaine !

    Gros bisous et belle journée.

    ***

    Dernière publication sur FANETTE : lll

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...