Accueil FABLE Une saison pour danser

Une saison pour danser

5
0
14

 Une saison pour danser dans FABLE cigale10

Une saison pour danser

 

Elle partait dès le matin,

A la recherche de quelques grains,

Qu’elle ramenait chez elle,

Avant le coucher du soleil.

 

Ce jour là, elle rencontra,

Un être étrange qui l’interpella,

Il était couché sur un rocher,

Et semblait bien fatigué.

 

Elle passa à côté de lui,

En essayant de ne pas faire de bruit,

Doucement, sur la pointe des pieds,

Elle ne tenait pas à se faire remarquer.

 

Mais le grain qu’elle transportait,

Etait bien lourd à porter,

De son dos, il glissa,

Et contre le rocher s’écrasa.

 

« Bonjour, l’amie, vous avez tort »

Lui lança t-il d’une voix de ténor,

« Vous ne devriez pas travailler,

En une si belle journée d’été ! ».

 

« Une saison est si vite passée »

Répondit-elle intimidée,

« Mieux vaut être prévoyant,

Que d’être surpris par le mauvais temps ! ».

 

« Mais profitez-donc un peu de la vie,

Et puis, regardez ce soleil qui brille,

Venez donc à mes côtés,

Et laissons-nous aller à rêver ! ».

 

« Mon travail est loin d’être fini,

Et mes rêves, je les fais la nuit ! »,

Répondit-elle un peu gênée,

En ramassant son grain brisé.

 

« La nuit, ma pauvre, mais quelle infortune,

Ignorez-vous que c’est la  fête à la Lune,

Et pour rien au monde, je ne voudrais manquer,

Le bal qui chaque soir y est donné ! ».

 

« Moi, c’est l’hiver que j’aime danser,

Près d’un bon feu de cheminée,

Et j’ai toutes les journées pour apprécier

Le travail que j’ai fait tout l’été ! ».

 

M.H. (Michèle Hardenne)

  • Paris 2020

    J’y serai en dédicace pour la maison d’Editions L’espérance du 20 au 23 …
  • Plume de nacre

    Plume de nacre   Elle écrit son histoire dans la pierre Puisant son encre dans la mer…
  • Un monde pour les petits

    Un monde pour les petits   Les petits, nos petits… Têtes blondes ou brunes, à l…
Charger d'autres articles liés
  • Paris 2020

    J’y serai en dédicace pour la maison d’Editions L’espérance du 20 au 23 …
  • Plume de nacre

    Plume de nacre   Elle écrit son histoire dans la pierre Puisant son encre dans la mer…
  • Un monde pour les petits

    Un monde pour les petits   Les petits, nos petits… Têtes blondes ou brunes, à l…
Charger d'autres écrits par michelehardenne
  • Jazzy mouche

    Jazzy mouche   Une mouche fait des claquettes Sur le bord mon assiette, Une Ginger sa…
  • La fouineuse

    La fouineuse   Derrière des amas de briques et de bois Elle farfouille gaiement, Elle ne s…
  • La limace et l’escargot

    La limace et l’escargot   Une limace se cachait derrière un pot de terre au jardin Un…
Charger d'autres écrits dans FABLE

5 Commentaires

  1. michelehardenne

    20 janvier, 2020 à 17:53

    Merci de vos visites qui me font vraiment plaisir :)

  2. nuagedorizon

    20 janvier, 2020 à 17:12

    Coucou, votre blog est trop magnifique ! Je viens tous les jours et cela me plait beaucoup!!! Merci et bonne continuation !

    voyance mail gratuite

  3. ALAIN

    30 juin, 2012 à 12:38

    Une très belle fable à la hauteur de La Fontaine !!!
    ARSENE GRISALI

    ***
    Bonsoir Alain,

    Cette fable sera toujours d’actualité !

    Bises et à bientôt.

    ***

  4. paulstendhal

    30 juin, 2012 à 0:47

    Bonsoir Michèle,

    Alors dis à cette personne d’être patiente !

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ***

    Bonsoir Paul,

    Il y a de ceux qui font la fête, en prétendant profitez de la vie, et puis il y a ceux qui s’amuseront plus tard !
    Il y a un temps pour chaque chose !

    Bises

    ***

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Absence (2)

  5. paulstendhal

    29 juin, 2012 à 19:50

    Bonsoir Michèle,

    Un bien joli poème, et une bien belle réinterprétation de cette fable célèbre dans le monde entier.
    Merci à toi de continuer à nous faire rêver !

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ***

    Bonsoir Paul,

    « La cigale et la fourmi » revue avec mon propre ressenti.

    Cette petite fable m’a été inspirée par une personne qui m’est proche, qui se plaint de problèmes financiers récurrents et qui pourtant trouve indispensable de partir en vacances !
    Nous avons tous besoin de soleil, mais pas au point de s’endetter davantage pour en bénéficier !
    Il suffit d’être patient pour le voir revenir !

    Bises.

    ***

    Dernière publication sur Oaristys : Poème : Absence (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La corde à linge.

  La corde à linge. Sur une corde à linge, coincé entre deux pinces, je t’y ai suspendu. M…