MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

L’une ou l’autre 30 juillet, 2012

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 0:10

L'une ou l'autre dans MOMENT DE VIE bafa5f10

L’une ou l’autre

Je peux être l’une, accrochée à ton étoile, si tu le veux,

Te susurrant de sa voix lactée, des mots doux,

Qui emporteraient ton cœur dans ce plurivers

Où les rêves, te feront oublier tes tourments.

 

Je peux être l’autre, attachée à une ancre dans tes yeux,

Te protégeant de ces tempêtes qui rendent fou,

Pour que tu navigues à nouveau, sur des flots verts,

Et qu’au fil de l’eau, tu sutures tes plaies du temps présent.

 

Je peux être l’une ou l’autre, et te prendre dans mes bras,

Pour apaiser le chagrin de ton âme, et te rendre la foi,

Je peux être toutes ces femmes à la fois,

Mais au-delà de mon image, je serais toujours moi !

 

M.H. (Michèle Hardenne)

 

3 Commentaires

  1.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Nous avons tous plusieurs personnalités, mais reste toi-même !!!
    ARSENE GRISALI

    ****

    Bonjour Alain,

    rester soi même demande une grande confiance en soi !

    Bises et à bientôt.

    ***

  2.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour Michèle
    L’une ou l’autre, celles qui ne font qu’un, une belle façon de faire comprendre les choses
    bonne journée
    bisous

    ***
    Bonjour Fanette, la matinale ;)
    En chacun(e )de nous, il y a des personnalités multiples, ce sont elles qui habillent notre image !

    Bisous et bon lundi.

    ***

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  3.  
    paulstendhal
    paulstendhal écrit:

    Bonjour Michèle,

    L’un voyage sur cette étoile, tout avec toi,
    Entendant de ta douce voix les mots du coeur,
    Qui le transportent en ce plurivers, au-delà,
    Où les rêves transforment les tourments, en bonheur,

    L’autre est accroché à la lumière de tes yeux,
    L’emmenant dans un firmament bleu-camaïeu,
    Pour que son radeau, vole sur l’onde des flots,
    Et que les plaies d’une vie, guérissent au fil de l’eau !

    L’un où l’autre, de joie sont pleinement remplis,
    pour apaiser son âme des douleurs accomplies,
    Et se retrouver là, dans les bras de la Femme,
    Qui dans sa vie, brille de sa plus belle flamme !

    Comment te remercier Michèle, de ce poème qui m’emplit d’émoi, et qu’une larme qui coule sur ma joue, emporte au pays de l’ingénuité !
    Touché coulé, le poète, par l’encre de tes yeux, mais pas par l’ancre des eaux profondes !
    Mille mercis d’un tel bonheur vrai et sincère !

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    ***
    Bonjour Paul,
    ravie que mon texte ait réveillé le poète qui somnolait.
    Merci pour ces mots qui jouent à nouveau dans le jardin des miens, et de retrouver ta belle plume complice de mes lubies !
    Bises.

    ***

    Dernière publication sur Oaristys : Citation

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...