Accueil LES 4 SAISONS Le corbeau de campagne

Le corbeau de campagne

5
0
2

 Le corbeau de campagne dans LES 4 SAISONS corbea10

Le corbeau de campagne

Les vaches retourneront bientôt à l’étable,

Où le foin moissonné les attend,

Et les bacs remplis d’eau potable,

Serviront aux corbeaux qui envahiront les champs.

Ils seront là, à guetter, et à se chamailler,

Sur la carcasse de quelques rongeurs,

Qui par leur putride odeur, les auront attirés,

Et faisant de leur estomac, leur dernière demeure.

Mais, c’est ainsi, c’est la vie, et elle est fragile,

Ces nécrophages ont leur utilité, aussi

Tant qu’ils restent à la campagne, et loin de nos villes,

Leur croassement en rien ne nous nuit !

 

M.H.(Michèle Hardenne)

28/09/2012

Charger d'autres articles liés
  • Paris 2020

    J’y serai en dédicace pour la maison d’Editions L’espérance du 20 au 23 …
  • Plume de nacre

    Plume de nacre   Elle écrit son histoire dans la pierre Puisant son encre dans la mer…
  • Un monde pour les petits

    Un monde pour les petits   Les petits, nos petits… Têtes blondes ou brunes, à l…
Charger d'autres écrits par michelehardenne
  • Un brin pour ce 1er mai

    Un brin de muguet virtuel pour un bonheur que je vous souhaite bien réel ! …
  • Nouvelle scène

      Nouvelle scène   Des branches qui se balancent au vent M’invitant à suivre leur mouvemen…
  • Une autre saison

    Une autre saison Je te guettais derrière les carreaux Avec l’espoir que tu passerais. Je t…
Charger d'autres écrits dans LES 4 SAISONS

5 Commentaires

  1. fred

    28 septembre, 2012 à 21:04

    quand on lit tes rimes devant nos yeux s’ouvre le tableau!

    ***
    Bonsoir Fred,

    merci, pour ton gentil passage !

    A bientôt.

    ***

  2. FANETTE

    28 septembre, 2012 à 20:04

    bonsoir Michèle
    J’ai failli t’oublier, je pensais être passée
    Il faut de tout pour faire un monde, la nature est bien faite alors profitons en
    Bonne fin de journée à toi
    bisous

    ***

    Bonsoir Fanette

    la nature n’a pas encore dévoiler tous ses trésors, mais ceux qu’elle nous offre, si différents qu’ils puissent être, on leur place dans l’équilibre qu’elle essaie de maintenir !

    Gros bisous et bonne soirée.

    ***

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  3. gref

    28 septembre, 2012 à 12:47

    Attiré de façon incontrôlable par ce poème…
    Pour la énième fois, tu en écris un, tout « mimi ».
    Assurément, le corbeau est un oiseau que j’aime,
    Il est rusé, s’adapte facilement, est fort joli !
    Manu

    ***
    Bonjour Manu,

    la plume noire du corbeau n’écrit pas que des mots gentils, mais quand elle reste fixée à l’aile de l’oiseau, c’est vrai ma foi qu’il est fort beau !

    Bon vendredi et à bientôt.

    *****

  4. despritetdecoeur

    28 septembre, 2012 à 12:41

    Passage du jour !!! Bonjour !!!
    Ce sont mes histoires de corbeau et de renard qui t’on inspirées? ;)

    Bon vendredi Michèle !!!
    Stéphane ^^

    ***
    Bonjour Stephane, j’ai également écrit une fable sur le corbeau.
    Cette fois-ci, ce sont les champs, dont la terre ne laisse plus apparaître que quelques épis, et ces oiseaux en masse noire qui semblent y avoir trouvé leur paradis. On ne voit plus qu’eux dans nos campagnes !

    A bientôt et bon vendredi.

    ****

  5. ALAIN

    28 septembre, 2012 à 12:23

    Que les corbeaux restent à la campagne, c’est mieux pour eux et pour nous !!!
    ARSENE GRISALI

    ***
    Bonjour Alain,

    le corbeau de campagne débarrasse les champs des cadavres, ceux des villes les font sortir des placards !

    Bises et à bientôt.

    ***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Pensée du…20 octobre.

Il est des relations particulières qui comme les doigts unis d’une main se tendent e…