MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Flamme ardente 17 décembre, 2012

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 8:51

Flamme ardente dans MOMENT DE VIE index10

Flamme ardente

 

Tu te fardes de mots,

Tu te farines ton égo,

Mais regarde toi,

Ton maquillage ne tient pas !

 

Tu joues au chat,

Brûlant sur un toit,

Et tu cherches la souris

Qui partagera ta nuit,

Sachant qu’au matin,

Elle sera déjà loin.

 

Tu vis de rêves et d’espoir,

Dans ton monde illusoire,

Tu essayes de paraître,

Sans être à la fête,

Et la solitude,

Devient une habitude.

 

Oublie tes maux,

Laisse partir ton égo,

Et regarde-toi,

Comme je te vois.

 

Jette ton armure clinquante,

Et laisse cette flamme ardente,

Répandre sa douce chaleur,

Dans tes mains et dans ton cœur,

Rends lui sa liberté,

Et tu pourras enfin t’aimer.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

17/12/2012

 

3 Commentaires

  1.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    L’ego a bon dos, restons tel que nous sommes et ne jouons pas au chat et à la souris !!!
    ARSENE GRISALI

    ***
    Bonjour Alain,
    soyons tous gagnants en étant ce que nous sommes vraiment : des êtres imparfaits qui ne cherchons qu’à nous améliorer !

    Bises et à bientôt.

    ***

  2.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Coucou Michèle
    le paraître est pour moi ce qu’il y a de pire.
    les règles de leur jeu ne sont pas mon délire
    le naturel est beaucoup plus clinquant
    que le paraitre si souvent déroutant

    bonne journée Michèle
    bisous

    ***
    Coucou Fanette,

    le paraître est source de mal être,
    Et dans leur crise de délirium,
    S’ils ne sont plus des hommes,
    Alors, ils sont des bêtes !

    Gros bisous et courage, c’est lundi !

    ***

  3.  
    sandrasbz
    sandrasbz écrit:

    Bonjour Michèle,

    C’est toujours difficile de se regarder soi-même avec bienveillance et de s’aimer…. alors qu’au fond, ça devrait être naturel. Oui, l’ego sert souvent de béquille et de paravent contre le monde…. mais il éloigne de nous les coeurs sincères.
    Gros bisous,

    Sandra

    ***
    Bonjour Sandra,

    les gens qui ne s’aiment pas, sont fragiles et pour se donner de la consistance, ils se cachent derrière le « moi » qu’ils mettent en avant, comme un bouclier.
    Nous sommes un miroir pour les autres, et pour qu’ils puissent s’aimer, montrons leur notre regard.

    Gros bisous.

    ***

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...