MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Le petit roi d’une nuit 5 janvier, 2013

Classé dans : CONTE — michelehardenne @ 11:12

Le petit roi d'une nuit dans CONTE le_pet10

 

Le petit roi d’une nuit.

 

Il était une fois, un jeune garçon, assis sur un rocher, qui jetait des cailloux dans un étang.

A chaque lancé des petites pierres, il faisait un vœu.

Il attendait que le rond dans l’eau disparaisse en espérant que son souhait se réalise.

Après un dixième jeté, il glissa deux petits galets dans le fond de sa poche et rentra chez lui.

Le lendemain matin, sa mère confectionna  une galette composée de deux fines feuilles de pâte feuilletée. Dans un moule à tarte, elle étala la première feuille, la piqua avec une fourchette, puis la couvrit d’une préparation faite de sucre de poudre d’amande, d’un œuf, de beurre mou et d’extrait d’amande amère. Elle referma la galette avec la deuxième feuille de pâte qu’elle dora au jaune d’œuf, puis glissa le moule dans le four.

Le ciel était bas et gris, le petit garçon regardait la pluie qui mouillait les carreaux, tandis qu’une bonne odeur d’amande se répandait dans la maison.

La pluie tomba toute la journée et le gamin resta dans sa chambre.

Pour le repas du soir, sa maman découpa le gâteau en quatre parts égales : une pour son père, une pour son frère, une pour elle et une pour lui.

Lorsqu’il prit la première bouchée, il se mit à tousser puis recracha dans son assiette un morceau de la galette contenant une graine ayant la forme d’un haricot blanc.

Sa famille éclata de rire, sa maman lui posa alors sur la tête, une couronne qu’elle avait découpée dans du papier doré.

Le garçon, la portant fièrement, glissa la graine dans la poche de son pantalon.

Tôt le matin, il se rendit au fond du jardin. Il avait neigé toute la nuit et les bords de l’étang s’étaient recouverts d’une fine couche de glace. Seul le centre laissait apparaître une eau cristalline.

Assis sur le rocher, il puisa dans une poche trois petits cailloux dont l’un était nacré.

Il jeta le premier et souhaita que sa famille ait une bonne santé tout au long de l’année. La pierre tomba dans l’eau, sans faire aucun rond.

Il lança le second en faisant le vœu que chaque matin, la joie soit au rendez-vous dans son foyer, et le galet disparu au fond de l’étang.

Il regarda le dernier, le frotta et du bout des doigts le leva vers le ciel.

La graine étincelante, ressemblant à un diamant,  projetait ses lueurs dans les yeux du gamin.

Il hésita à la jeter à l’eau, elle était précieuse puisque de petit garçon, elle avait fait de lui, le roi d’une nuit.

Il la jeta en fermant les yeux et lorsqu’il les ouvrit, des ronds se dessinèrent à la surface de l’eau, puis disparurent sous une multitude de petites bulles.

Le petit garçon rentra chez lui avec le sourire, il savait qu’à partir de cet instant, ses vœux se réaliseraient.

Il avait simplement demandé à la graine d’exaucer ses deux premiers souhaits et elle les lui avait accordés !

 

M.H. (Michèle Hardenne)

05/01/2013

 

4 Commentaires

  1.  
    D'esprit et de Coeur * Stephane *
    D'esprit et de Coeur * Stephane * écrit:

    Bonsoir Michèle !
    J’avais complètement oublier cette histoire que j’avais écris en commentaire chez toi.
    En y repensant je me suis rappeler que je m’étais coucher assez tard ce soir là en semaine pour la poster.
    Un vrai plaisir à relire ;)
    Je pense que je vais la re publier demain ^^
    Passe un bon séjour…bien que je n’en doute pas une seconde ^^
    A bientôt !
    Bises ★
    Stéphane ★

    ***
    Bonjour Stéphane,

    Le plaisir « farniente » est mis en pratique chaque jour !

    Bises et bon lundi.

    ***

    Dernière publication sur D'esprit et de Coeur ( * Cri du Loup * ) : DEMANDE DE FERMETURE DEFINITIVE DE CE BLOG

  2.  
    D'esprit et de Coeur * Stephane *
    D'esprit et de Coeur * Stephane * écrit:

    Voici le petit délire que je suis fait aprés àvoir lu ton histoire. L’inspiration viens parfois lorsque l’on ne l’attend pas :)

    ******************************************************
    Il était une fois un petit garçon qui se promenait sur une route de terre. Chemin faisant, il découvrit un curieux objet dans la poussière. C’était une vieille lampe. Il la ramassa et la frotta du revers de sa manche. C’est alors qu’un génie en sorti dans un nuage de fumée.
    - Je suis le génie de la lampe, dit-il alors. Tu as frotté le métal, tu as donc droit à trois vœux. Trois vœux qui seront exaucés.
    Le petit garçon d’abord étonné, se plongea alors dans une intense réflexion. Puis il dit alors.
    - Mon chien est très très malade de la croupe arrière. Il ne peut plus trop bouger. Faites en sorte qu’il n’aille plus mal et qu’il gambade et court comme avant.
    - Accordé !!!, dit le génie.
    Aussitôt dit, aussitôt fait. De loin on entendit venir à fond de train un chien qui aboyait et qui se jeta dans les bras du jeune garçon.
    - Quel est ton deuxième vœu jeune enfant ? demanda le génie.
    Une nouvelle fois le garçon réfléchit longuement…puis enfin déclara.
    - Mon père à travailler toute sa vie. Il est fatigué et usé. Je souhaite qu’il finisse tranquillement son existence sans douleur ou maladie.
    - Second vœu accordé !!! , s’exclama-t-il
    L’enfant eu un véritable sourire de joie.
    - Et enfin, quel sera ton troisième est dernier vœu ?
    Cette fois l’enfant n’hésita pas une seconde.
    - Je souhaite avoir trois autres vœux que j’utiliserai à ma convenance.
    - Accordé !!! Dit le génie une nouvelle fois.
    Mais le génie restait perplexe.
    - Dit-moi, pourquoi n’avoir pas demandé une infinité de vœux et seulement trois nouveaux ?
    L’enfant eu une nouvelle fois un autre sourire et répondit alors.
    - Je ne demanderai toujours cela au troisième vœu. Comme cela j’en aurai toujours. Mais si j’avais demandé une infinité de vœux je pourrai vraiment tout avoir. Et je pense que quiconque peux tout avoir, n’aura pas ou n’aura plus la vraie valeur de la vie et des choses dans ce monde. Alors que si je ne prends que trois vœux à chaque fois au dernier, je prends le risque de me tromper en allant trop vite et par conséquent de tout perdre. Et en sachant cela, je garde à l’esprit le sens de la valeur des choses et utiliser les autres vœux de la meilleure façon possible.
    Le génie resta coi pendant quelque instant. Jamais personne n’avait su faire une aussi belle utilisation de ses trois vœux.
    - Je te félicite mon garçon. Tu as la tête sur les épaules et tu gardes toujours à l’esprit le bien d’autrui.
    - Mais j’ai pensé à mon chien en premier, fit-il remarqué…
    - Tu as d’abord pensé à le soigné pas à ton plaisir personnel. Ce qui est tout à ton honneur… Appelle le génie de la lampe lorsque tu auras décidé de la suite des événements. Et j’apparaitrais aussitôt.

    Et le génie disparu dans un nouveau nuage de fumée blanche.
    Content, l’enfant repris sa route sur le chemin…accompagné de son chien qui aboyait et remuait de la queue joyeusement.

    ******************************************************

    J’espère que cela t’as plus Michèle…
    Bisous et bon dimanche ;)

    ***
    Bonjour Stéphane,

    merci pour ce partage, j’adore les histoires qui finissent bien !

    Bises et bon dimanche à toi aussi.

    ***

    Dernière publication sur D'esprit et de Coeur ( * Cri du Loup * ) : DEMANDE DE FERMETURE DEFINITIVE DE CE BLOG

  3.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Bonjour Michèle
    La croyance et l’innocence des enfants font que ça les rend si beaux qu’on ne peut qu’être émerveillée devant leurs voeux et souhaits.

    Et, hé non, mamy de coeur ne fera pas de gâteau dont elle a le secret à son Bouchon puisqu’il est chez son papa, mais lui fera avec sa belle-mère un gâteau pour lui. Les « joies » des familles recomposées :lol:

    bonne journée à toi
    bisous

    ***
    Coucou Fanette,
    Pour les enfants le mot « famille » rassemble ceux qui s’aiment…et pour eux ça reste un souhait !

    Gros bisous et bon samedi.

    ***

  4.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Un beau conte !!!
    ARSENE GRISALI

    ***
    Bonjour Alain,

    La galette des rois a inspiré bien des légendes et traditions !

    Bises et bon samedi.

    ***

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...