MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Le poète malheureux 22 janvier, 2013

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 23:12

Le poète malheureux dans MOMENT DE VIE plume_10

Le poète malheureux

 

La page est blanche,

La plume est grise,

Dans ses nuits blanches,

Il se méprise.

 

Il avait les mots pour  lui,

Ils  coulaient d’une source de Lune,

Et tombaient en gouttes de pluie,

En remplissant ses pages une à une.

 

Des mots d’amour, des mots heureux,

Qui se lisaient du bout des lèvres,

Il écrivait le merveilleux

Qu’elle lui soufflait dans ses doux rêves.

 

Mais ce soir le poète est malheureux,

Il l’a trahie, elle, sa Muse fidèle,

En regardant vers d’autres cieux,

Il a été ébloui par le soleil.

 

Ses mots sont devenus brûlants,

Sa plume s’est desséchée

Et trempée dans l’encre de ses tourments,

Elle a fini par déchirer le papier.

 

Le poète pleure toutes ses larmes,

Inondant les pages de son cahier,

Devant elle, il dépose son âme,

Lui demandant de lui pardonner.

 

Il ne rêve plus, n’a plus de nuits,

Il l’appelle dans ses silences,

Il l’implore dans son esprit,

Mais elle lui a tiré sa révérence,

Sa Muse est bel et bien partie.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

22/01/2013

 

7 Commentaires

  1.  
    Moll
    Moll écrit:

    bonjour
    le poète est triste il sanglote sur sa plume
    la nuit a été dure, il n’a pas vu la lune
    et il pense doucement dans les regrets du cœur
    à colombine parti vers des villes meilleurs!

    nous sommes des écorchés vifs
    bonne journée a vous 2

    ***
    Bonjour Jean-François,

    les mots du poète sont à fleur de peau, ils s’écrivent à l’encre de ses émotions !

    Gros bisous et bon jeudi à vous deux aussi ;)

    ***

  2.  
    canelle49
    canelle49 écrit:

    Bonjour Michèle,

    Le poète ne meurt jamais, restera toujours ses mots !

    J’ai eu de la lecture ce matin et qu’elle jolie lecture,je viens de rattraper mon retard avec délice, merci pour ces instants de tendresse et de bonheur des mots !

    Gros bisous, Helene

    ***
    Bonjour Helene,

    merci à toi de ta fidélité à me lire.

    Je t’envoie de gros bisous et te souhaite une belle journée.

    ***

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  3.  
    Elaine
    Elaine écrit:

    I simply want to mention I am just newbie to weblog and really enjoyed your blog site. More than likely I’m want to bookmark your website . You really come with wonderful article content. Thanks a bunch for revealing your website page.

    ***
    Be welcome on this blog.
    Soon.

    ****

  4.  
    pattycollet61
    pattycollet61 écrit:

    kikou
    bin ouiii pas de muse,pas d’inspiration et pas de poèmes.
    bonne journée
    bisouxx baveuxxx

    ***
    Coucou Patty,

    rien n’est plus triste qu’un poète sans Muse, il est comme un flacon vide, peut avoir un bel emballage, une jolie plume mais sans sentiments que du phrasé sans importance, et sans émotions la poésie ne vaut rien !

    Gros bisous.

    ***

    Dernière publication sur spécial papatte : tout doux

  5.  
    ALAIN
    ALAIN écrit:

    Pauvre poète sans sa muse !!!
    ARSENE GRISALI

    ***
    Bonjour Alain,

    en manque d’inspiration, le poète s’évanouit !

    Bises et à bientôt.

    ***

  6.  
    FANETTE
    FANETTE écrit:

    Coucou Michèle
    La muse en a peut être eu un peu marre des exigences du poète !!!!!!! Non ???????????
    Le poète peut pleurer sur son papier, il va le tâcher, pourtant il doit savoir, qu’en tirant sur la corde, elle va casser.
    bonne journée Michèle
    bisous.

    ***
    Bonjour Fanette,

    Sans inspiration, le poète n’est plus rien, juste un gratte-papier.
    Il a beau écrire des mots sur le papier, ils n’en dégagent aucune émotion.

    Gros bisous et belle journée.

    ***

  7.  
    D'esprit et de Coeur * Stephane *
    D'esprit et de Coeur * Stephane * écrit:

    Une muse qu’elle soit là ou qu’elle soit partie reste toujours une muse…c’est le ton des poèmes qui change. La beauté, l’amour, la sensualité…puis viens ensuite, le dépit, la colère , la tristesse, la mélancolie…est lorsque  » L’Espérance  » rentre au port…on recommence le tourbillon de la plume et de l’écris…

    Et c’est la dessus que je te souhaite une belle nuit Michèle :)

    A demain , bises,
    Stéphane ^^

    ***
    Bonsoir Stéphane,

    On ne badine pas avec la Muse, si elle n’inspire plus le poète elle meurt !

    Bises et bonne nuit.

    ***

    Dernière publication sur  : DEMANDE DE FERMETURE DEFINITIVE DE CE BLOG

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...