MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Le lilas de chez moi 12 mai, 2013

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 21:03

Le lilas de chez moi dans LES 4 SAISONS p1040411

Le lilas de chez moi

 

Il m’a accueilli à l’entrée de chez moi,

Il se couvrait à peine de feuilles quand je suis partie,

Sans doute est-ce le peu de soleil et les nuages gris

Qui l’ont rendu plus timide, mais il est là !

Le mois de mai, même s’il fait encore froid,

Rend le sourire au jardin, quand il y a du lilas !

 

M.H.(Michèle Hardenne)

12/05/2013

 

 

Femme-fleur 11 mai, 2013

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 8:54

Femme-fleur dans GRUISSAN p1040310

Femme-fleur

 

C’est dans le soleil que je m’épanouis,

Je n’ai plus besoin de porter ces habits,

Vêtements lourds qui me gardent prisonnière,

Privant mon cœur d’une belle lumière,

Je suis une femme-fleur, pas une guerrière.

 

C’est au bord de la mer que je me transforme,

Offrant au vent mes rondeurs et mes formes,

Ancrée dans le sable, je deviens végétale

Mes mains s’ouvrent en de larges pétales

Je suis une femme-fleur, pas une femme fatale.

 

C’est sous un ciel lavande et azur

Que mon corps dévoile ma nature

Exultant en des frissons de bonheur,

J’exhale de nouvelles et douces senteurs,

De femme, ici, je deviens une fleur.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

11/05/2013

 

 

Prendre l’air 10 mai, 2013

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 15:19

Prendre l'air dans GRUISSAN p1040410

Prendre l’air

 

Quand l’air change les idées,

Le corps se fait léger,

Il prend des libertés,

Il a des envies de voler,

Et il le fait !

Il peut marcher sur l’eau,

S’élever encore plus haut,

Danser avec les goélands,

S’habiller de nuages blancs,

Et il est heureux de l’instant !

Quand l’air change les pensées,

La vie enivre l’être tout entier.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

10/05/2013

 

 

L’escalier de pierre 9 mai, 2013

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 14:23

L'escalier de pierre dans GRUISSAN p1040113

L’escalier de pierre

 

Quand bien même le chemin serait étroit

Recouvert de sable doré, ou de cailloux éclatés,

De hautes herbes masquant le danger des marais,

Rien ne m’empêchera de me rapprocher de toi.

 

J’escaladerais les plus hauts rochers,

Et qu’importent leurs difficultés,

Tant que je verrais le bleu du ciel,

Ton amour me donnera des ailes.

 

Quand bien même le chemin serait un escalier,

Avec de hautes marches faites de pierre,

Je les gravirais à cœur ouvert,

Pour être à jamais à tes côtés.

 

M.H (Michèle Hardenne)

09/05/2013

 

 

Sculptures de bois 8 mai, 2013

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 9:17

Sculptures de bois dans GRUISSAN p1040112

Sculptures de bois

 

La Nature est une artiste qui se joue des éléments pour créer.

Avec un peu de terre, de soleil, de pluie, elle réalise ses œuvres, qu’elle offre à tous ceux qui prennent le temps de les apprécier.

Mes préférées sont les sculptures de bois ; bien ancrées dans le sol, elles ont le corps qui se penche au vent et la tête qui cherche à se coiffer des oiseaux de passage.

Je vois souvent en elles des formes humaines ou animales, des corps tordus, des bras noueux qui pointent vers le ciel des doigts le caressant.

Mon imagination se laisse emportée par toutes ses beautés, qui ne sont visibles que pour ceux qui savent encore rêver !

 

M.H. (Michèle Hardenne)

08/05/2013

 

 

Je m’envole 7 mai, 2013

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 10:06

Je m'envole dans GRUISSAN p1040111

Je m’envole

 

Comme un papillon

A peine sorti d’un cocon

Je découvre les fleurs

Qui m’ouvrent leur cœur

Je me laisse porter par les vents

 

 

Tout en écoutant leurs chants

Air de mer, souffle de terre

Même si mon temps est éphémère,

Mes ailes prennent toutes leurs caresses

En survolant ce paradis terrestre.

 

M.H (Michèle Hardenne)

07/05/2013

 

 

Le banc de sable 6 mai, 2013

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 8:37

Le banc de sable  dans GRUISSAN p1040010

Le banc de sable


Il s’entoure d’eau pour se détacher de la terre

Une halte, un ilot qui n’est qu’éphémère

Qui disparaitra dès le réveil de la mer

Sur ce banc, le temps semble s’arrêter

Et l’instant prend de l’eau tous ses reflets

Pour un moment de douce limpidité.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

06/05/2013

 

 

Réveil du Sud 5 mai, 2013

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 9:06

Réveil du Sud dans GRUISSAN p1030010

Réveil du Sud

 

Il est à peine six heures, qu’ils sont déjà là à se moquer de moi !

Leur rire au lever du soleil vole en éclat. Je les vois au travers du voilage tournoyer dans le ciel azur.

Un de ces grands oiseaux, plus hardi, s’est posé sur le bord de la terrasse, la chienne aboie, l’heure du réveil a sonné.

Occupant un petit studio au dernier étage, je suis plus proche du ciel, mais bien éloignée de l’endroit où la demoiselle se soulage, et les gémissements de celle-ci me font comprendre qu’il y a urgence !

Le temps d’enfiler un jogging, descendre les marches de l’escalier et accompagner la « miss » au petit coin réservé, que le soleil baigne déjà toutes les allées du petit port de plaisance.

L’air est frais et iodé, les oiseaux se font la part belle dans le ciel azuré, ma chienne se réjouit de sentir les traces laissées par ses congénères, et moi, je suis en vacances !

 

M.H. (Michèle Hardenne)

05/05/2013

 

 

Mon autre pays 4 mai, 2013

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 1:02

Mon autre pays dans MOMENT DE VIE p1210411

Mon autre pays

 

Besoin de te voir, de te sentir,

Que tu m’ouvres les bras

Que je puisse m’y blottir.

 

Besoin d’être auprès de toi,

Pour retrouver cette folie de vivre,

Dans le vent de tes plaisirs.

 

Besoin de tout quitter, de partir

De m’éloigner du froid,

Et d’aller cueillir tes sourires.

 

Je n’emporte que peu de choses avec moi,

Je n’ai que mon cœur à t’offrir,

Mais, je sais que tu prendras soin de moi,

En me laissant de nouveaux souvenirs,

Alors, demain, Pays que j’aime, on se retrouvera.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

04/05/2013

 

 

De bord à bord 3 mai, 2013

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 8:22

De bord à bord dans MOMENT DE VIE p1210410

De bord à bord

Assise sur le rebord de la fenêtre, la plus haute de la maison, je te cherche, mais je n’aperçois que des arbres biens feuillus, quelques tuiles de toitures voisines, des voitures sur un parking, le béton de la route, et plus loin cette brume qui comme un rideau te cache de moi.

Mes yeux ne m’emmèneront pas au-delà du visible.

Assise sur le rebord de la fenêtre, la plus haute de la maison, les paupières fermées, je te respire, je t’entends prononcer mon nom, tu m’appelles. Je ne suis qu’à quelques pensées de toi, et sans bagage, le corps léger, je peux me poser à tes pieds, m’allonger sur ton corps humide, apprécier la caresse de ton souffle dans mes cheveux et prendre dans cet instant de somnolence, toute la sérénité de ton souvenir.

Bientôt, je pourrais rouvrir les yeux, et puiser dans les tiens toutes ces images qui me font du bien quand je me retrouve du bord de mer au rebord de la fenêtre.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

03/05/2013

 

 

Les grilles du jardin 2 mai, 2013

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 1:58

Les grilles du jardin dans MOMENT DE VIE superb10

Les grilles du jardin

 

Les grilles du jardin sont à nouveau ouvertes,

Les écailles de chagrin sont de lierre recouvertes,

Elles avaient envahi les sentiers, les allées,

Mais maintenant, comme toi, elles se sont effacées.

Il est loin le temps de mes peines,

Où j’y avais mis de grosses chaînes,

Pour que cet endroit reste interdit

Aux passagers de la pluie.

Les nuages sont restés sur le côté,

Le soleil lâche enfin ses éclats dorés,

Et des perles de lumière

Viennent se poser sur les primevères.

Bientôt fleuriront aussi les iris,

Qui referont de ce jardin un endroit de délice.

Le saule, quant à lui redevient majestueux,

Laissant ses larmes de soie bénir le banc des amoureux,

Et la fontaine, à l’eau si claire, émet de timides chuchotis

Invitant les oiseaux à siffler leur mélodie,

Celle du bonheur, des beaux jours retrouvés,

Celle de l’amour dans ce jardin de mes pensées.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

02/05/2013

 

 

Un brin de muguet 1 mai, 2013

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 6:57

Un brin de muguet dans LES 4 SAISONS muguet10

 

Un brin de Muguet

Les traditions, il faut les poursuivre,
Alors en ce premier mai,
Laissez-moi vous offrir
Ce petit brin de muguet.
Juste quelques petites clochettes
Pour vous rappeler ce jour de fête
Il n’est pas bien grand cette année,
Il est même un peu frêle et se fait discret
Mais il contient un grand bonheur,
Qu’il suffit de respirer avec le coeur !

M.H.

01/05/2013

 

12
 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...