MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 4 juin 2013

Les maux interprétés 4 juin, 2013

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 9:14

Les maux interprétés dans MOMENT DE VIE sens_m10

Les maux interprétés

 

Il y a parfois des lectures qui sont étranges, du moins ce que le lecteur peut comprendre d’un texte et de l’interprétation qu’il en donne.

Pendant la nuit, je garde de bonnes habitudes comme celles d’aller lire quelques textes sur des blogs, et, j’ai dû sourire sur celui d’un auteur, alors que les commentaires des lecteurs ne s’y prêtaient guère.

Le texte semble est un courrier intime, une lettre adressée à une personne qui devrait se reconnaître. Entre les « je m’excuse » et « je t’accuse », l’auteur étale sur la toile ses humeurs sentimentales, des mots mièvres pour insister sur la sincérité de  ses sentiments, il ne se reproche finalement que d’être un homme honnête qui ne comprend pas.

La lectrice, que je suis, saisit que l’auteur s’est fait larguer par le « nouvel amour de sa vie »

Ce n’est pas la première fois qu’il écrit des billets racontant, dénonçant, ses frasques minables, ses ratages et dérapages avec la gente féminine. Et puis, il y a ses dernières lignes, après une longue tirade, qui laissent à supposer que pour la énième fois, il quittera ce monde qui décidément ne sera jamais fait pour lui.

Dans cette communauté virtuelle, un auteur très apprécié s’en est allé, emporté par la maladie. Nombreux sont les membres qui ont tenu à lui rendre hommage en écrivant sur leur blog de très jolis textes, de beaux hommages.

Et c’est ainsi que des commentaires ont été déposés sur la page de « l’auteur malheureux », qui ignorait la disparition de ce membre, mais qui dès qu’il l’a compris, n’a pu faire autrement que d’abonder dans le sens des lecteurs, allant jusqu’à regretter un écrivain-auteur-compositeur qu’il n’avait jamais lu !

La lecture reste un monde d’imagination, d’interprétation et finalement, c’est le lecteur qui en gardera toujours le dernier mot.

M.H.(Michèle Hardenne)

04/06/2013

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...