MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 16 novembre 2013

Iris Blanche mène une nouvelle enquête, extrait 16 novembre, 2013

Classé dans : PUBLICATION DE MES ROMANS,RECITS - EXTRAITS — michelehardenne @ 8:27

… »

Roger les fit entrer dans son bureau. Il leur présenta un dossier avec les devoirs d’enquête, le rapport du légiste et de la police scientifique, des photos du corps et une fiche détaillée de chacune des suspectes.

Alain commença par lire les procès-verbaux et dépositions des témoins, Marc s’intéressa au pédigrée des deux femmes.

-  Il n’y a rien concernant Eric ! souleva Alain.

-  Pierre et moi l’avons suspecté en le reliant aux filles et au moyen de transport qui aurait servi à déplacer le corps. Les témoignages ayant disculpé ces demoiselles, Eric n’avait pas lieu d’être inquiété, il est célibataire et aime s’entourer et côtoyer de jolies femmes. La Marina et le club nautique n’ont jamais eu à s’en plaindre, c’est un bon locataire, respectueux des règlements imposés, jamais aucune plainte n’a été déposée à son encontre. Le juge n’a pas estimé nécessaire de poursuivre d’autres investigations. La victime, après avoir été identifiée, était fichée pour des faits d’escroqueries, d’associations de malfaiteurs, elle avait déjà passé plusieurs séjours dans nos hôtels cinq étoiles, alors pour nos supérieurs, il ne pouvait s’agir que d’un règlement de compte entre truands.

-  Salement amoché ! Les entailles sont profondes et inégales sur les bords, remarqua Marc, en observant les photos dans leurs détails.

-  Pierre m’a fait une démonstration convaincante en frappant une superbe pièce de bœuf. Et je peux vous assurer, les garçons, que c’est un pareil à celui-ci qui a découpé le bonhomme !

Roger déposa sur la table un couteau qu’il sortit de la poche de sa veste.

-  Décidément, on le retrouve partout celui-là ! dit Marc en portant sa main à sa cuisse.

-   Ne me dis pas que tu l’as sur toi ! reprit Alain.

-   Je ne m’en sépare plus, lui avoua Marc.

-   Espérons que Lionel pourra récupérer le bateau d’Eric, ce sera le seul moyen de connaître une partie de la vérité sur cette affaire ! poursuivit Alain.

-  Il compte l’acheter ? demanda surpris Roger.

-  Lionel est convaincu qu’Eric est un brave type, et que s’il s’est trouvé mêlé à ce meurtre, ce ne peut être que par suite de manipulations. Nina était la sœur de son ex-femme, le savais-tu, Roger ?

-  Oui, Marc ! C’est dans le dossier et nous avons interrogé Lionel sur le passé judiciaire de Nina. Tout comme nous, il la suspecte, mais sans preuve, elle et son amie sont toujours présumées innocentes.

… »

M.H. (Michèle Hardenne)

16/11/2013

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...