MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 24 février 2014

Natacha et la girafe 24 février, 2014

Classé dans : CONTE — michelehardenne @ 13:07

Natacha et la girafe dans CONTE la_tet10

Natacha et la girafe

Il était une fois, une petite fille qui naquit dans une fleur..

A la fin d’un été, la fleur perdit ses pétales et la demoiselle se trouva sans abri. Ces amis voulaient l’accueillir, mais aucune de leur demeure ne lui offrait autant de confort que le cœur de la fleur.

Monsieur et Madame Fourmi lui avaient proposé une de leurs chambres, ils en possédaient plus de dix, elles étaient confortables, bien chauffées durant les nuits froides et fraîches de la journée, mais n’offraient aucune lumière.

Les abeilles l’invitèrent à prendre une loge dans la ruche, où elle pouvait à volonté goûter au miel, mais les bourdonnements incessant l’empêchaient de dormir.

Natacha aurait aimé retrouver une fleur, suffisamment large que pour s’y reposer, une de celles qui ne se referme pas à la tombée du jour, une de celle dont la tige serait suffisamment haute que pour s’approcher des étoiles les nuits où le ciel serait baigné par la clarté d’une lune bien ronde.

Un papillon lui proposa de l’emmener sur la plus haute branche d’un arbre, là où les feuilles lui offriraient un ombrage quand le soleil serait à son zénith, là où elle aurait une vue jusqu’à l’horizon.

Natacha se laissa emporter sur ses ailes et fut déposée sur une feuille.

La nuit venue, elle était si proche des étoiles qu’elle pouvait les entendre parler entre elles.

Le lendemain matin, la branche fut secouée, une des feuilles fut avalée, puis une autre. Une grande bouche se régalait de les mâcher. De grands yeux s’étaient approchés du nid douillet et la fixaient.

-       Bouge-toi de mon déjeuner ! Lui dit l’animal.

-       C’est ici que j’habite, lui répondit Natacha.

-       Tu es nouvelle dans le quartier, les feuilles de cet arbre sont mes préférées, goûteuses à souhait et à la bonne hauteur, alors trouve-toi un autre endroit !

-       Je n’en ai pas ! répondit-elle en baissant les yeux et en laissant s’écouler une larme.

-       Voilà qui est fort embêtant, je ne me nourris que de végétaux et de ceux-ci de préférence. Pourquoi ne vas-tu pas t’installer sur une des herbes, ou une fleur, de ce côté-là ils en poussent de superbes ?

-       Elles sont trop nombreuses et cachent le ciel ! Et puis, elles sont déjà toutes occupées.Pourquoi ne les manges-tu pas ?

-       Je reconnais ma foi qu’elles ont l’air appétissant, mais regarde-moi, la longueur de mes jambes et celle de mon cou ne me le permettent pas !

Natacha se pencha et se mit à sourire.

-       Tout ce que je souhaite c’est de trouver un endroit pour passer la nuit et si possible le plus près des étoiles. Si tu acceptes que je m’installe sur le sommet de ta tête, la cime de cet arbre sera à toi.

-       Mais qui feras-tu de la journée, mon pelage me protège du soleil, mais toi, tu y cuiras !

-       Le jour, je me glisserai dans une de tes oreilles où je te promets que tu ne m’entendras pas.

La girafe hésita, puis accepta.

Natacha et la girafe devinrent amies en se tenant compagnie.

De la journée, l’une broutait, l’autre s’endormant au creux d’une oreille se protégeant d’un soleil brûlant et la nuit…Toutes deux pouvaient entendre les étoiles et leur parler.

M.H. (Michèle Hardenne)

24/02/2014

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...