MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

La colombe attend 25 juillet, 2014

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 8:20

La colombe attend dans MOMENT DE VIE colomb11

La colombe attend

 

Le monde est sourd

Aux mots d’amour

Il n’a rien retenu de son passé

De ses promesses pour la paix.

 

La colombe est blessée

Elle ne peut plus s’envoler

Elle laisse des traces de sang

Sur les bords d’un drapeau blanc.

 

Le monde perd la raison

L’humanité sous condition

Des larmes se noient dans les déserts

Des cris s’étouffent dans les prières.

 

La colombe à l’aile brisée

Ses yeux sont à moitié fermés

Elle pleure sur un mur de pierre

Séparant une terre de frères.

 

Et elle attend…

Que les Hommes retrouvent cet espoir

Qui la guérira de ses blessures

Que les hommes portent enfin leur regard

Bien au-delà des déserts et des murs !

 

M.H (Michèle Hardenne)

25/07/2014

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Sept jours 3 juillet, 2014

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 8:28

Sept jours dans GRUISSAN p1100011

Sept jours

Sept jours en amnésie

Se mettre aux abonnés absents

Quitter le cœur d’une ville

Quand l’air est devenu étouffant

Sept jours loin de ces habitudes

Qui font notre quotidien

A la recherche de solitude

Qui peut aussi faire tant de bien

Sept nuits dans des draps de mer

Les rêves caressés par le vent salé

Les pensées qui enfin se régénèrent

Offrant au corps toute sa légèreté

Sept jours et sept nuits

Pour réveiller à l’intérieur

Tout ce qui s’y était endormi

Sept nuits et sept jours

Suffisent parfois au cœur

Pour faire le plein d’amour.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

03/07/2014

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Sur un chemin pavé d’eau 1 juillet, 2014

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 8:05

Sur un chemin pavé d'eau dans GRUISSAN p1100010

Un chemin pavé d’eau

 

Je me cherche sur un chemin pavé d’eau

Laissant dans mes pas des traces de maux

Et au fur et à mesure que j’avance

Ils s’effacent, deviennent sans importance

Sur l’eau, il ne reste que des images

Celles d’un ciel bleu et de quelques nuages.

 

M.H (Michèle Hardenne)

01/07/2014

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...