MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 

Le vent d’hiver. 20 décembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 7:40

Le vent d'hiver. dans LES 4 SAISONS 9d0b5910

Le vent d’hiver

 

Quand vient le vent d’hiver, le feu se calme dans la cheminée.

Les flammes se font timides et laissent s’échapper la fumée,

Qui va nonchalamment rejoindre le ciel étoilé,

Emportant avec elle, les plus secrètes de mes pensées.

 

En regardant la bûche prendre de si jolies couleurs,

Je pose doucement ma tête contre ton cœur,

Et ensemble, nous partageons notre chaleur,

Dans un moment sublime, d’intense bonheur.

 

Et puis, le vent se calme et le feu reprend de plus belle,

Nous laissant nous abandonner au pays des merveilles,

Corps contre corps, brûlant d’une passion sans pareille,

Quand vient le vent d’hiver, mon amour se réveille.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

 

 

Bonjour Décembre. 1 décembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 1:14

Bonjour Décembre. dans LES 4 SAISONS 70087610 

Bonjour Décembre

*

Tu arrives sur la pointe des pieds,

Comme une fine ballerine fardée,

Ton tutu est tissé de feuilles mortes,

Et tu fais des entrechats devant ma porte.

*

Tu danses en tenant dans tes mains l’hiver,

Qui comme un doux voile vole dans les airs,

Et tel, un superbe cygne blanc, il s’envole,

Pour finir par atterrir en douceur  sur le sol.

*

Il faudra patienter jusqu’en fin d’année,

Pour applaudir pleinement ton ballet.

En attendant que se ferme le rideau,

Je te salue, décembre, avec tous tes cadeaux.

*

M.H. (Michèle Hardenne)

 

 

Un jour de pluie. 29 novembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 9:46

Un jour de pluie. dans LES 4 SAISONS danse_10 

Un jour de pluie

Tombe la pluie en grosses gouttes,

Sur ton imperméable gris.

Ce matin, tu es triste et tu boudes,

Tu n’as pas suffisamment dormi.

*

Le vent a soufflé toute la nuit,

Les branches des arbres étaient agitées,

Elles venaient frapper la vitre à grand bruit,

T’arrachant des bras de Morphée.

*

Tu marches seul, le regard ailleurs,

Et la pluie qui ne cesse de tomber,

Te rend de mauvaise humeur,

Alors, qu’il est si simple d’être gai.

*

Regarde le ciel et cette eau magnifique,

Qui vient en perles, mouiller le pavé,

Écoute bien sa jolie musique,

Ce matin, elle t’invite à danser.

*

Redresse- toi, et d’un pas léger,

Poursuis ta route, en souriant,

Ce sera une belle journée,

Et la pluie t’accompagnera en chantant.

*

M.H. (Michèle Hardenne)

 

 

L’arbre s’endort. 27 novembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 12:42

 L'arbre s'endort. dans LES 4 SAISONS arbre010

L’arbre s’endort

Le vent peut bien emporter les feuilles, les arbres n’en seront que plus heureux.

Ils se mettront à nu pendant une saison, se montrant dans une tenue originelle, que la Nature se fera un plaisir de couvrir et de parer, dès le retour des beaux jours.

En attendant, l’arbre se détend et s’endort, caressé par les pluies hivernales, il réfléchit… à sa vie.

M.H.

 

 

A la sainte Catherine… 25 novembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 9:09

 A la sainte Catherine... dans LES 4 SAISONS plante10

A la sainte Catherine

Aujourd’hui, c’est la fête de l’arbre.

Selon, le dicton populaire : « à la Sainte Catherine, tout bois prend racine ! », ce serait le dernier jour de l’année, où les arbres peuvent encore être mis en terre.

Dans le fond de mon jardin, j’y ai planté le 25 novembre dernier un prunier et un noisetier.

Mais, ils n’ont pas l’air de s’y plaire.

En une année, ils n’ont pas profité du sol, et de la générosité de la lumière.

En fait, je ne les ai pas installés dans un endroit qui leur plaisait.

Leur feuillage ne s’est pas développé, leur tronc est resté fluet.

Un arbre, c’est de la vie au jardin!

S’il est heureux, alors beaucoup y trouveront  du bonheur : les oiseaux, qui s’y poseront, les abeilles qui se délecteront du nectar des fleurs, et moi qui cueillerais les fruits.

Un arbre, c’est un ami !

Ce matin, je vais planter de la vie dans mon jardin, et mettre en pratique cette vieille sagesse !

M.H.

 

 

Automne, tu me souris. 22 novembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 1:01

Automne, tu me souris. dans LES 4 SAISONS leaf310 

Automne, tu me souris

L’année s’apprête à revêtir son manteau gris et blanc.

La Nature semble, toutefois, flâner en cette avant-dernière saison, et elle profite encore de doux rayons du soleil.

Elle est si belle dans sa robe aux  tons chauds de miel, qu’elle est courtisée par ses amoureux : peintres, photographes et poètes. 

C’est si bon de se laisser aller à l’air du temps et d’écouter le vent, qui étouffe le rire des feuilles jonchant les pelouses et les trottoirs.

Je les regarde trémousser et virevolter dans une insouciance qui me fait envie.

Alors, je ne peux résister et je me laisse emporter dans leur farandole.

Ces dernières se laissent tomber comme pour se joindre à la fête, et les bras tendus vers le ciel, je les accueille et leur offre mes mains. 

Automne, tu es joli, et tes couleurs me vont à ravir, quand elles déposent sur moi, ton sourire !

M.H. 

 

 

Le vent de Novembre. 1 novembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 10:57

Le vent de Novembre. dans LES 4 SAISONS vent_d10

Le vent de Novembre

Le vent de novembre, au début, se fait doux, il caresse une dernière fois les feuilles accrochées aux arbres.

Parées de jolies couleurs, elles ne peuvent résister à son air enjôleur et se laissent emporter dans le tourbillon de sa frénésie.

Il y a des feuilles, qui ne peuvent se résigner à s’amuser de la saison, elles s’accrochent désespérément, inutilement, à l’arbre qui les a portées et  elles se ternissent, se dessèchent pour finir par ne plus être que d’une triste noirceur.

Pour garder sa beauté, la Nature aime se renouveler et le vent de novembre se plait à l’y aider.

 

M.H.

 

 

Ecoute le vent. 9 octobre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 18:49

 Ecoute le vent. dans LES 4 SAISONS images30

Ecoute le vent.

Le vent passe en un courant d’air, il me frôle le dos, me souffle dans le cou, de ses longs doigts invisibles me mêle les cheveux, et puis dans un sifflement, il se rit des nœuds qui ornent ma tête.

Il semble bien pressé et laisse dans son sillage de douces senteurs, empruntées à quelques fleurs.

Tout en poursuivant sa course, il agite gaiement ce qu’il trouve sur son passage.

Le vent est de saison, il se joue des feuilles et les entraîne dans sa folle farandole, il les emporte comme des oiseaux de papier, pour finir par les abandonner sur le sol, où dans une ivresse partagée, elles se mettront à prendre de jolies couleurs orangées. 

Je me plais au milieu de cette nature qui se métamorphose, pour le beau de son cycle saisonnier, et qui invite les éléments à partager ses mouvements d’humeur.

Le vent est son allié, il colporte les murmures et belles pensées de cette fin d’été.

Ecoute le vent et lorsqu’il soufflera, prends un peu de son air et souviens-toi de moi !

M.H. 

 

 

Au printemps de l’automne. 8 octobre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 1:02

Au printemps de l'automne. dans LES 4 SAISONS adjaia10 

Au printemps de l’automne

Feuilles volent et tombent, 

Dans le vent du nord, 

Fleurs décorent les tombes,

Mais vivons encore !

Dans le vent du nord,

Ecoutons la chanson,

Et s’il souffle trop fort,

C’est pour le grand frisson.

*

Ecoutons la chanson,

Qui nous donne vingt ans,

Et laissons-nous emporter ! 

*

Qu’importe la saison, 

C’est toujours le printemps,

Quand on sait s’aimer.

M.H. 

 

 

La valse des saisons. 4 octobre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 7:43

 La valse des saisons. dans LES 4 SAISONS 02_ces11

La valse des saisons

Danser au rythme des saisons,
Fredonner doucement la chanson,
En prenant le temps comme un cavalier,
Et sur la pointe des pieds,
Se laisser emporter,
Pour dans les airs tournoyer,
Sur une valse à quatre temps,
Qui nous entraîne de printemps en printemps.

M.H.

 

 

Le mois qui court. 30 septembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 9:14

 Le mois qui court. dans LES 4 SAISONS images28

Le mois qui court

Le mois de septembre a couru encore plus vite que les autres !

Dans la course des saisons, il a filé sans s’arrêter , avec une belle allure printanière.

Il n’a même pas attendu le vent et la pluie qui pourtant l’accompagnent, comme chaque année.

Et pour le plaisir de nous faire oublier juillet et août, en ce dernier jour, il nous sourit , nous laissant encore profiter de l’été.

M.H.

 

 

L’été indien. 24 septembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 1:04

L'été indien. dans LES 4 SAISONS zab_0710 

L’été indien.

Entre les pages de cet album, les bords de la photo ont jauni, mes souvenirs n’ont pas perdu de leurs couleurs.

Je nous revois, dans ce jardin, c’était il y a quelques temps, c’était hier, c’était l’été. 

Une balançoire avait été fixée à la plus grosse des branches du saule, j’y étais assise et tu me poussais.

J’ai décroché la photo et je l’ai prise entre les doigts.

Je ne me reconnaissais pas, mais toi, tu n’as pas changé.

Certes, tes cheveux sont aujourd’hui pareils à des fils d’argent et quelques rides bien dessinées autour de tes yeux en ont accentué toute leur douceur.

Je passe mon index sur l’image et en la caressant, je ressens toujours toute la chaleur de notre amour naissant.

C’était l’été, c’était hier ! 

Je remets la photo dans cet album de nous, et je souris, en pensant que toutes ces couleurs que je garde au fond de mon cœur, sont celles de notre été indien.

M.H. 

 

 

Un ciel d’automne. 20 septembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 8:15

 Un ciel d'automne. dans LES 4 SAISONS p1040311

Un ciel d’automne

Cette veille d’automne, la nature se prépare à changer:

le ciel porte sa chevelure grise des mauvais jours, avec un horrible chapeau orné de perles de pluies.

Il ressemble à une vieille dame, un peu acariâtre…

Vivement que le soleil lui donne un baiser, que nous puissions encore, un peu, en profiter !

M.H.

 

 

Un matin de fin d’été. 19 septembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 9:27

Un matin de fin d'été. dans LES 4 SAISONS 2920ao10 

Un matin de fin d’été.

Ce matin, comme à chacun de mes levers, je t’ai salué.

L’air est frais, trop frais pour la saison!

Le sol gorgé de l’eau qui est tombée cette nuit, brille et reflète tes lueurs orangées.

Je tiens entre mes mains une tasse remplie d’un café fumant.

La vapeur de ce breuvage se mêle à l’air, lentement je la vois danser et puis,  comme une fiancée, elle se laisse emporter par le vent léger.

Je lève ma tasse et salue en souriant cette belle envolée, les oiseaux qui timidement se sont mis à chanter et toi qui veillera sur cette journée et la rendra belle comme à ton accoutumée.

M.H.

 

 

Dans le vent. 18 septembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 9:39

Dans le vent. dans LES 4 SAISONS vent10

Dans le vent.

Je t’emmène dans mon jardin imaginaire,

Prends –moi la main et ferme les yeux,

Ensemble glissons sur un courant d’air,

Et laissons-nous emporter par des parfums délicieux.

Allons nous balancer sur des épis de blés,

Posons-nous sur les pétales des dernières fleurs,

Respirons à plein sourire le cœur de l’été,

Goûtons ensemble un arc-en-ciel de bonheur.

Soyons ivres de cette douce liberté.

Reposons-nous près de la fontaine,

Buvons à la source de la beauté,

Et envolons-nous vers des contrées lointaines,

Nos cœurs battant de leurs ailes dans le vent !

M.H.

 

 

 

Le mois d’août. 1 août, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 6:50

 Le mois d'août. dans LES 4 SAISONS p1160610

Le mois d’août.

L’été s’est donné rendez-vous

En ce premier jour d’août.

Hier, les oiseaux se taisaient,

Ce matin dans les arbres ça piaillait,

De la tourterelle à la pie amère

La nature se remet au vert.

Le soleil en habit de lumière est généreux

Invitant tous les coeurs heureux

A sourire à l’été qui n’a pas dit son dernier mot,

Et qui compte bien s’installer, cette fois-ci pour de bon .

La belle saison nous donne son coeur en Août

Alors pourquoi nous retenir, faisons les fous !

Laissons-nous envahir par ses battements

Changeons nos humeurs et sourions au beau temps.

M.H.

 

 

Juillet. 11 juillet, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 20:38

Juillet. dans LES 4 SAISONS 26499910

(merci Baba et Kathy)

Juillet

Juillet, tu es au cœur de l’année

Et de tous les mois, tu es mon préféré.

Maintenant que ma vie en est à son été,

J’aime à penser que je suis comme un champ de blés 

Et que dans ton regard se reflètent des épis dorés

Par un soleil qui les a menés à maturité.

Ma tête se dresse vers le soleil fièrement,

Ce besoin de lumière qui pénètre mon âme ardemment

Me donne la force de résister au tourment des vents

Et de m’enraciner dans ce que j’ai de plus vivant

Toi, ton être tout entier et la valeur de tes sentiments 

Qui comme l’or des blés sont des trésors, au présent.

M.H. 

 

 

Le vent d’été. 5 juillet, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 6:52

Le vent d'été. dans LES 4 SAISONS images11 

Le vent d’été.

J’aime le vent d’été, je le respire, le laisse me décoiffer, me caresser le visage, puis j’écoute son message.

Son souffle apporte les odeurs qui si elles viennent de l’océan sont salées, sèchent mes lèvres et me piquent les yeux m’obligeant à les plisser pour regarder au loin l’horizon.

Les parfums fruités des plaines m’invitent à la sieste et à la gourmandise.

Les fragrances épicées de la montage sont enivrantes et me poussent à rejoindre le sommet et là, le vent dans toute sa puissance me donne l’envie de voler.

Le vent me parle, me rassure, me fait avancer.

Le vent d’été chasse les nuages et si je le respire en fermant les yeux , alors son souffle devient des images d’instant heureux et dans son message, il me fait comprendre combien il est bon d’être là.

M.H.

 

 

Juin. 30 juin, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 6:43

Juin. dans LES 4 SAISONS pieds10 

Le mois de juin.

Juin,

C’est ton dernier jour,

A chacun son tour

Tu n’as pas été très gai

Et c’est sans regret

Que je me réjouis

Que tu sois fini.

Vivement demain !

 

 

 

Au revoir Printemps ! 16 juin, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 7:49

Au revoir Printemps ! dans LES 4 SAISONS 3vowzd10

Le printemps nous quitte déjà!

Adieu muguet, jacinthes, iris, tulipes, jonquilles, crocus, vous avez enchanté et parfumé mes matins d’avril et mai, votre tour est venu de me quitter en emportant vos couleurs qui ont égayé mon jardin.

J’ai immortalisé votre beauté que je vais conservée dans un fichier de mon ordinateur, ainsi lorsque les jours d’été seront plus gris, je pourrais toujours vous revoir.

Je ne m’enivrerais plus de vos fragrances, au lever du soleil ,mais je pourrais les imaginer et les respirer à n’importe quel moment de la journée.

Je vous regarde aujourd’hui, vous êtes pâles et votre cœur dégarni de ses pétales semble être attiré par la terre, rejoignez votre mère et revenez-moi l’année prochaine, encore plus nombreuses, plus colorées et plus parfumées.

Au revoir, jolies fleurs du printemps… Bonjour Coquelicot, bleuet, roses jolies !

M.H. 

 

12345
 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...