MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Recherche : ciel au couleurs automne

Nid d’amour 25 mai, 2013

Classé dans : MOMENT DE VIE,POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 19:03

Nid d'amour dans MOMENT DE VIE p1040710

Nid d’amour

 

Quelques branches dénudées,

Du bois tendre bien tressé,

Le prévoir suffisamment grand,

Pour accueillir nos sentiments.

 

Le protégé des vents froids,

Dans un bel endroit,

Où le soleil le réchauffera,

Les jours où nous n’y serons pas.

 

Un nid, où nous pourrons nous aimer

Du début du printemps à la fin de l’été,

Nous y regarderons notre amour grandir,

Et notre vie faire de beaux souvenirs.

 

Puis en Automne, il prendra de jolies couleurs,

Tapissé de mille feuilles au parfum de notre bonheur,

Et quand viendra l’hiver, nous pourrons enfin nous y reposer,

Sous le ciel, comme sur la terre de notre belle éternité.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

25/05/2013

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : ciel au couleurs automne

Automne, tu me souris. 22 novembre, 2011

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 1:01

Automne, tu me souris. dans LES 4 SAISONS leaf310 

Automne, tu me souris

L’année s’apprête à revêtir son manteau gris et blanc.

La Nature semble, toutefois, flâner en cette avant-dernière saison, et elle profite encore de doux rayons du soleil.

Elle est si belle dans sa robe aux  tons chauds de miel, qu’elle est courtisée par ses amoureux : peintres, photographes et poètes. 

C’est si bon de se laisser aller à l’air du temps et d’écouter le vent, qui étouffe le rire des feuilles jonchant les pelouses et les trottoirs.

Je les regarde trémousser et virevolter dans une insouciance qui me fait envie.

Alors, je ne peux résister et je me laisse emporter dans leur farandole.

Ces dernières se laissent tomber comme pour se joindre à la fête, et les bras tendus vers le ciel, je les accueille et leur offre mes mains. 

Automne, tu es joli, et tes couleurs me vont à ravir, quand elles déposent sur moi, ton sourire !

M.H. 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : ciel au couleurs automne

Le temps de l’heur. 31 octobre, 2011

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 1:06

 Le temps de l'heur. dans POESIES, TEXTES c5675f11

Le temps de l’heur

Après la belle saison, les dernières fleurs sont coupées, pour finir dans un large vase et répandre une ultime fois leurs fragrances, dans un coin de la maison.

L’été pourra céder sa place à l’automne, qui se chargera de donner de nouvelles couleurs à la nature, qui en douceur sombrera dans le sommeil.

Quoi qu’il en soit, l’heur est au rendez-vous de chaque cycle des saisons, comme il est présent dans chaque moment important de ma vie.

L’heur qui m’accompagne  est comme la terre, après une pluie d’orage, il sent le bon, il est chargé de paix et de sérénité.

Il est comme un rayon d’argent traversant un ciel étoilé, qui va de mes rêves à la Lune, laissant dans mes yeux ses beaux reflets.

Le temps de l’heur est le fruit du hasard, porté par un arbre qui ne peut pousser que dans le cœur.

Il a besoin d’un terreau fertile en amitié, d’un peu d’eau versée par des larmes d’émotion, et de beaucoup d’amour.

Dans mon être, un arbre a pris racine,  son fruit  je le cueille quand il est mûr  et aujourd’hui, je vous offre un peu de ce bon heur.

M.H. 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : ciel au couleurs automne

L’automne 19 septembre, 2010

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 18:01

feuilles.gif 

 L’automne.

Il fallait bien que cela arrive un jour

les saisons ont chacune leur tour

celui de l’automne est arrivé

l’été ne pouvait s’éterniser

feuilles.gif

C’est dans l’ordre des choses

le soleil apparaîtra à petites doses

les arbres s’effeuilleront lentement

doucement au rythme du vent

feuilles.gif

La couleur du ciel se teintera du gris

de nuages porteurs de pluie

et les feuilles de couleurs brunes et ocrées

iront mourir sur un sol mouillé

feuilles.gif

Notre amour est à la fin de son été

il n’est pas mort, juste fatigué

et tout comme l’automne

il vit au ralenti et parait monotone

feuilles.gif

Comme l’arbre qui se dénude peu à peu

je te sens triste et malheureux

mais regarde les feuilles qui volent au vent

elles ne sont pas mortes pour autant

elles s’en vont juste rejoindre la terre

et nourriront l’arbre pendant l’hiver

feuilles.gif

Alors prends-moi dans tes bras mon amour

et ensemble attendons les beaux jours

ils reviendront, il leur faut juste le temps

qu’arrive à nouveau le printemps.

(M.H) 

 

 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...