MICHELE HARDENNE

Je suis une rêveuse et je vous invite à visiter un jardin imaginaire où les mots sont des fleurs qui poussent dans le champ de mes lubies.

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Plume de nacre 2 septembre, 2016

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 10:05
Plume de nacre dans GRUISSAN img_6511

Plume de nacre

Plume de nacre

 

Elle écrit son histoire dans la pierre

Puisant son encre dans la mer

Ses amours se font oublier

Depuis que sa moitié a été emportée

 

Elle perd chaque jour un peu plus ses couleurs

Le soleil ne la caresse plus de bonne heure

Il lui envoie un léger baiser

Quand il va se coucher

 

Plume de nacre a signé sa destinée

Sur une roche à laquelle elle est fiancée

Un dernier amour d’éternité

Que les vagues viennent balayer.

 

Michèle Hardenne

M.H. 02/09/16

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Un monde pour les petits 10 mai, 2016

Classé dans : ANNONCES,POESIES, TEXTES,PUBLICATION DE MES ROMANS — michelehardenne @ 14:52

Un monde pour les petits

 

Les petits, nos petits…

Têtes blondes ou brunes, à l’intérieur se vivent des choses fantastiques, tout est émerveillement, tout est curiosité !

En grandissant, tout est différent, compliqué,  tant de questions qui restent sans réponse et  l’émerveillement qui ne semble plus appartenir qu’aux rêveurs, alors quand on regarde nos petits, on se souvient…

On se rappelle ces moments,  ce temps où nous faisions le plein de Vie, nous n’étions pas insouciants mais en apprentissage, celui de notre humanité, celui où tout restait possible.

Le monde des petits est accessible à celui qui garde ses yeux d’enfant  et qui reste gourmand des choses que la Vie ne cesse de nous apprendre ! 

 

Un monde pour les petits dans ANNONCES sephor11

Sephora et Léon le hérisson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10/05/2016

M. H. (Michèle Hardenne)

Paru aux éditions L’espérance scrl,  littérature jeunesse, mai 2016

ISBN 978-2-930649-08-5

Sephora et Léon le Hérisson

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Les migrants 24 février, 2016

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 11:51
Les migrants dans MOMENT DE VIE x870x410

les migrants

Les migrants

 

Ils arrivent sur les plages

Avec leur sac à dos 

Dans leurs yeux brillent le gris

D’un ciel qui n’est pas beau

 

Ils quittent une terre

Le berceau de leur âme

Pour trouver la misère

Devant nos brise-lames

 

La guerre détruit leurs racines

Ils arrivent sans identité

Ils sont comme tous ces anonymes

Qui n’ont plus de foyers

 

Ils sont à nos portes

Leur destin entre nos mains

Et comme des feuilles mortes

Nous les repoussons encore plus loin

 

Pourtant, comme moi, ils rêvent

De paix et d’amour

Et n’attendent qu’une trêve

Pour organiser leur retour 

 

Ils attendent sur les plages

Guettant l’horizon

La peur au ventre et plein de courage

Que leur ciel redevienne beau !  

 

M.H (Michèle Hardenne)

24/02/2016

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Le bilan d’une année 31 décembre, 2015

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 9:36

 

 Mes meilleurs voeux pour 2016

 

Le bilan d'une année dans MOMENT DE VIE carte_11

Les filles de Minahytu, roman de Michèle Hardenne

Le bilan d’une année

 

Adieu année qui vient de s’écouler,

Tu t’en vas sans me laisser de regrets,

Et tous les voeux qui m’ont été souhaités,

Se sont  finalement en partie réalisés :

L’amour était au rendez-vous;

Le bonheur se distillait au coup par coup;

La santé, elle ne m’a pas fait défaut ;

Quant à la fortune, je n’y comptais pas trop !

 

De tes 365 jours, ma mémoire fait le tri,

Je repense aux autres, à ceux qui sont partis,

Victimes d’une maladie ou emportés par un vent de folie

Soufflé par des hommes qui ont perdu l’esprit,

Ces hommes qui n’ont plus d’identité humaine,

Qui rejettent toute liberté en se nourrissant de la Haine;

Pour ces monstres, je n’ai aucun souhait à formuler,

Si ce n’est de crever à défaut d’être en paix !

 

Année, tu te termines comme tu as commencé !

Je suis une rêveuse et je ne tiens pas à changer,

Alors, ce sont les yeux plein d’espoir

Chaque matin que je vais continuer d’ouvrir

Car je sais qu’il ne sera jamais trop tard

Que pour envisager un meilleur avenir !

 

M.H. ( Michèle Hardenne)

31/12/2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Comme un arbre 9 novembre, 2015

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 20:14

 

Comme un arbre dans POESIES, TEXTES femme-10

comme un arbre

Comme un arbre

 

Comme l’arbre, mes racines sont ancrées dans ce sol,

 

Et ma tête se dresse vers le ciel,

 

Je profite, le jour, des bienfaits du soleil,

 

Et je rêve, la nuit, de toucher les étoiles,

 

Ma maison est ici et nulle part ailleurs,

 

Si le sol venait à s’éventrer,

 

Si le ciel venait à disparaître,

 

Alors, je finirais d’exister

 

Et tout l’acquis de mes ancêtres

 

Ne serait plus que néant, sans espoir d’éternité,

 

Mon âme à besoin de cette Terre et ne pourrait aller ailleurs .

 

 Michèle Hardenne (09/11/2015)

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

L’écho 30 octobre, 2015

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 9:17

L'écho dans MOMENT DE VIE 01_wir10

L’écho

 

Il résonne dans la tête

Et se perd dans les veines

Troublant la moindre pensée

Il s’en va puis s’en vient

 

Il est une vague qui se reflète

Dans les yeux en peine

Venant en douceur humidifier

Le souvenir d’un matin

 

Il se fait violence et tempête

Quand à la source de certains mots

Ceux qui font si mal au corps

Ils se confinent et chagrinent le cœur

 

Il est ce cri qui se répète

Prisonnier de tant de maux

Se heurtant encore et encore

A tout ce qui reste de beau à l’intérieur

 

L’écho peut rendre sourd

Il faut le libérer

Et c’est avec ton amour

Que je vais m’en débarrasser.

 

M.H.(Michèle Hardenne)

30/10/2015

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Nouvelle scène 28 octobre, 2015

Classé dans : LES 4 SAISONS — michelehardenne @ 8:48

 

Nouvelle scène dans LES 4 SAISONS feuill10

Nouvelle scène

 

Des branches qui se balancent au vent

M’invitant à suivre leur mouvement

Des feuilles qui tombent doucement

Au rythme que leur souffle le temps

Et moi, qui dès le réveil

Suis comme le jour, en attente du soleil.

Il viendra se poser sur les feuilles

Leur offrant des couleurs or en linceul

Et puis, il se teintera de miel

Laissant la place au gris dans le ciel

Et moi, qui souris devant cette Nature

Nouvelle scène, nouveau décor, nouvelle parure.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

28/10/15

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

MEMO THEME, mes mots t’aiment 21 août, 2015

Classé dans : ANNONCES,PUBLICATION DE MES ROMANS — michelehardenne @ 14:41

Cher lecteur, lectrice

Je vous annonce la sortie d’un recueil de textes et poésie, de 256 pages, réalisé en choisissant quelques-uns de ceux qui ont été crées, au jour le jour, sur ce blog.

Après les romans :

- Iris Blanche, tome 1

- Iris Blanche, -le bourreau des coeurs-, tome 2

- Iris Blanche, – déni de famille-, tome 3

- Le chant des souris

Vient de paraître aux Editions L’Espérance Scrl 

 

MEMO THEME, mes mots t’aiment

 

MEMO THEME, mes mots t'aiment dans ANNONCES memoje10

MEMO THEME, mes mots t’aiment

 

Pour toute commande, je vous invite à les passer soit par la boîte à messages de ce blog ou via

https://www.facebook.com/Librairielesperance

 

M.H. (Michèle Hardenne) le 21/08/2015

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Le muguet en fleur 1 mai, 2015

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 8:41

Le muguet en fleur dans POESIES, TEXTES 1er-ma10

Le muguet en fleur

 

Ce matin au jardin

Le muguet cache ses brins

Sous un feuillage épais

Sans doute a-t-il oublié

Qu’aujourd’hui il serait à la fête

Ses clochettes se font discrètes

Offert en ce premier mai

Il se partage en toute amitié

Il paraît qu’il porte bonheur

Mais au jardin, il reste une fleur

Qui attend le soleil

Il ne veut pas qu’on le cueille

Il ne veut pas mourir

Il attend les beaux jours à venir

Et partagera ses fragrances sucrées

Quand le printemps sera enfin installé

Alors, pour qu’il puisse s’ouvrir en douceur

Je le regarde grandir et c’est un vrai bonheur !

 

M.H. (Michèle Hardenne)

 

01/05/2015

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Dans ton ombre 31 mars, 2015

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 9:23

Dans ton ombre dans MOMENT DE VIE 84ec6c11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ton ombre

 

Je te cherche dans les draps

Dans mes nuits d’insomnies

Et les matins sont gris et si froids

Depuis que tu es parti

Reviens me parler des étoiles

Sans toi, mes rêves n’existent pas

La lueur dans mon cœur est si pâle

Que mon âme s’éteint loin de toi.

 

Et même si je suis dans ton ombre

Qu’importe ce que l’on dit de moi

Ne me laisse plus seule au monde

Et emmène-moi avec toi.

 

Je me cherche dans tes pas

Telle une empreinte ternie

Et comme un miroir sans éclat

Je m’efface si tu m’oublies.

Reviens briller dans mon ciel

Ta lumière est ma source de joie

Reviens mon amour, mon soleil

Mon âme se meurt si tu es loin de moi.

 

Et même si je suis dans ton ombre

Qu’importe que l’on ne me voie pas

Je sais que je ne suis plus seule au monde

Dès que tu m’emmènes avec toi.

 

M.H. (Michèle Hardenne) 31/03/2015

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Iris Blanche, 3ème enquête : Déni de famille 27 décembre, 2014

Classé dans : ANNONCES,PUBLICATION DE MES ROMANS — michelehardenne @ 9:32

Iris Blanche

Tome 3

Déni de famille

Iris et son équipe enquêtent sur le braquage d’une banque, le directeur Jacques De Marneffe a été abattu de deux balles : une dans la tête, l’autre dans le cœur.

Assez rapidement, une des employées, Isabelle Perraut, est arrêtée et avoue être l’auteur du meurtre. Ses complices sont également interpellés, excepté son amant Renato Bellini.

La mission d’Iris se limitant à découvrir l’assassin étant terminée, elle part avec Lionel passer des vacances d’automne à Gruissan.

En déchargeant le coffre de la voiture, Lionel découvre que les sacs ne contiennent plus leurs vêtements, mais deux corps découpés dont les chairs ont été rongées à l’acide sulfurique.

Lionel et Iris n’étant plus dans leur juridiction, l’identification des corps et l’enquête seront confiées à Marielle Dublon, Major-légiste, d’une section de recherche européenne.

En cours de reconstruction faciale d’un des cadavres, Iris reconnaît un des auteurs du braquage.

Que faisait-il dans ses bagages ?

                                    

Michèle Hardenne

16/12/2014

P1120034

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

La vie est un dessert 1 décembre, 2014

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 20:58

La vie est un dessert dans POESIES, TEXTES happin10

La vie est un dessert

 

Ose davantage rire

Et ta vie te paraîtra moins difficile,

Ose sans modération vivre,

Et tes rêves t’apparaîtront possibles,

Ose être toi sans aucun artifice

Révèle ta nature côté lumière

Et tu verras que la vie est un délice 

A savourer chaque seconde comme un dessert !

 

M.H. (Michèle Hardenne)

01/12/2014

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Un fruit de l’été 10 août, 2014

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 22:52

Un fruit de l'été dans MOMENT DE VIE 02310

Un fruit de l’été

 

La bête est entrée dans le fruit

Le dévorant de l’intérieur,

Le vidant de son suc de vie,

Se régalant de ses saveurs.

 

Elle devait déjà le guetter

Qu’il était à peine en fleur,

En patientant que la chaleur de l’été

Le fasse gonfler tout en douceur.

 

Se frottant à sa peau sucrée,

Elle a dû user de tous ses charmes

Et lui, se laissant caresser,

Ignorait qu’elle aiguisait ses armes.

 

Puis, il sentit sa morsure

Baiser de feu un jour d’orage,

Sa chair se noircit de meurtrissures

Dont la bête en savourait les avantages.

 

Juteux à souhait, éventré, il mourait,

Tandis que la bête s’en réjouissait.

Il lui avait offert son cœur de fruit,

Elle s’en était jour après jour nourrie,

Et maintenant que venait la pluie

Il était pour elle un bien doux abri !

 

M.H. (Michèle Hardenne)

10/08/2014

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

La colombe attend 25 juillet, 2014

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 8:20

La colombe attend dans MOMENT DE VIE colomb11

La colombe attend

 

Le monde est sourd

Aux mots d’amour

Il n’a rien retenu de son passé

De ses promesses pour la paix.

 

La colombe est blessée

Elle ne peut plus s’envoler

Elle laisse des traces de sang

Sur les bords d’un drapeau blanc.

 

Le monde perd la raison

L’humanité sous condition

Des larmes se noient dans les déserts

Des cris s’étouffent dans les prières.

 

La colombe à l’aile brisée

Ses yeux sont à moitié fermés

Elle pleure sur un mur de pierre

Séparant une terre de frères.

 

Et elle attend…

Que les Hommes retrouvent cet espoir

Qui la guérira de ses blessures

Que les hommes portent enfin leur regard

Bien au-delà des déserts et des murs !

 

M.H (Michèle Hardenne)

25/07/2014

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Sept jours 3 juillet, 2014

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 8:28

Sept jours dans GRUISSAN p1100011

Sept jours

Sept jours en amnésie

Se mettre aux abonnés absents

Quitter le cœur d’une ville

Quand l’air est devenu étouffant

Sept jours loin de ces habitudes

Qui font notre quotidien

A la recherche de solitude

Qui peut aussi faire tant de bien

Sept nuits dans des draps de mer

Les rêves caressés par le vent salé

Les pensées qui enfin se régénèrent

Offrant au corps toute sa légèreté

Sept jours et sept nuits

Pour réveiller à l’intérieur

Tout ce qui s’y était endormi

Sept nuits et sept jours

Suffisent parfois au cœur

Pour faire le plein d’amour.

 

M.H. (Michèle Hardenne)

03/07/2014

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Sur un chemin pavé d’eau 1 juillet, 2014

Classé dans : GRUISSAN — michelehardenne @ 8:05

Sur un chemin pavé d'eau dans GRUISSAN p1100010

Un chemin pavé d’eau

 

Je me cherche sur un chemin pavé d’eau

Laissant dans mes pas des traces de maux

Et au fur et à mesure que j’avance

Ils s’effacent, deviennent sans importance

Sur l’eau, il ne reste que des images

Celles d’un ciel bleu et de quelques nuages.

 

M.H (Michèle Hardenne)

01/07/2014

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

A l’encre de ma vie 12 juin, 2014

Classé dans : POESIES, TEXTES — michelehardenne @ 19:57

A l'encre de ma vie dans POESIES, TEXTES funamb10

A l’encre de ma vie

Chaque jour, j’écris une nouvelle page,

Mes mots s’alignent l’un après l’autre sur un fil,

Ils sont funambules et c’est dans les nuages

Qu’ils se cachent les nuits difficiles.

Mais dès que le soleil se lève,

Ils bondissent et se mettent à la fête,

Ils sont heureux de croire en mes rêves.

Alors, ils prennent des accents et redressent la tête,

Fiers de leurs pirouettes et acrobaties

Ils ont envie de s’envoler.

Mes mots s’écrivent à l’encre de ma vie

Et ton amour est pour ma plume son encrier.

 

M.H (Michèle Hardenne)

11/06/2014

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Maintenant 2 juin, 2014

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 21:45

Maintenant dans MOMENT DE VIE radian10

 

 

Maintenant

 

J’ai perdu le temps

Je l’avais déposé sur mes vingt ans

Mais il ne m’a pas attendu

Le temps qui part ne se rattrape plus.

 

Je l’avais déposé sur un souvenir

De ceux qui t’offraient mes sourires

Et qui me rendaient belle

Allumant dans tes yeux tant d’étincelles.

 

Je l’ai cherché dans mes nuits

Où j’ai rangé les jolies choses de ma vie

Mais, il n’y était pas non plus

Le temps qui part ne se rêve plus.

 

Chaque jour réveille la nuit

Nous offrant un nouveau souffle de vie

Pour de nouveaux souvenirs

De ceux qui  feront naître des sourires.

Alors le temps peut encore s’égarer

A quoi perdre des instants à le chercher

Finalement, c’est maintenant

Qui reste le plus important !

 

M.H. (Michèle Hardenne)

04/05/2014

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Quand les murs se fissurent 22 avril, 2014

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 11:17

Quand les murs se fissurent dans MOMENT DE VIE flower10

Quand les murs se fissurent

Les murs sont devenus imperméables aux pleurs,

Ils sont devenus sourds aux cris

Ils n’ont plus d’oreilles, ni de coeur

Et se moquent de ce qu’on y écrit…

Ils sont comme nous, affichant leurs fissures

en attendant qu’une fleur s’y installe

Plongeant ses racines au plus profond du béton

Sans doute pour soigner des blessures

Qui cicatrisent avec le temps, qui font encore si mal

Et qui ne s’atténuent que derrière une floraison.

 

M.H (Michèle Hardenne)

22/04/2014

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : michel hardenne

Paresseuse 6 avril, 2014

Classé dans : MOMENT DE VIE — michelehardenne @ 10:44

Paresseuse dans MOMENT DE VIE l8n_fe11

Paresseuse

 

Les draps gardent la chaleur d’une nuit de rêve

De celle qui fait du bien au corps

Les yeux fermés sur le matin qui se lève

Que m’importe le temps qu’il fait dehors.

 

Des bruits résonnent dans la maison

Le chat, le chien, la radio, le percolateur

Un oiseau piaille sur le balcon

Que m’’importe le temps et l’heure.

 

Je suis dans une bulle de coton

Le monde peut continuer de tourner

Bien à l’abri dans mon cocon

Que m’importe que la rue soit animée.

 

Dans les draps, il y a tes bras

Qui sont comme les rayons d’un soleil

Se posant en tendres caresses sur moi

Ils m’invitent à quitter doucement mon sommeil !

 

M.H.(Michèle Hardenne)

06/04/2014

 

12345...42
 
 

Il y a penser et pensées ... |
mademoisellec |
carnet de notes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Je suis un "écrit-rien"
| Publications Patrice Gros-S...
| Litteratures Negro Africain...